Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

AUX ORIGINES DE - Le Katko anglais glorifie une sélection basée sur la tenue

Courses / 23.01.2017

AUX ORIGINES DE - Le Katko anglais glorifie une sélection basée sur la tenue

AUX ORIGINES DE

Par Adrien Cugnasse, journaliste à Jour de Galop

Le Katko anglais glorifie une sélection basée sur la tenue

Thistlecrack, surnommé le « Katko anglais », affiche un pedigree bourré de tenue… Mais au fait, les meilleurs étalons d’obstacle sont-ils des chevaux de 2.400m et plus ? La réponse est oui, si l’on étudie les statistiques.

Le favori de la prochaine Gold Cup de Cheltenham. Au sujet de ce quintuple lauréat de Gr1, Christopher Galmiche écrivait récemment dans nos colonnes : « On peut légitimement le surnommer le Katko anglais. Il a plusieurs points communs avec le triple lauréat du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). D’abord, il saute en force, sans pour autant perdre d’énergie. Et il est capable de mettre ses rivaux dans le rouge en une simple accélération. Le petit plus par rapport à Katko est qu’il a démontré sa qualité sur les claies. Thistlecrack a également remporté le World Hurdle (Gr1) de Cheltenham quelques mois avant d’écraser ses rivaux dans le King George VI Chase (Gr1) de Kempton. Un doublé rarissime et exceptionnel. Bien que novice en steeple, il va poursuivre sa route vers la Gold Cup (Gr1) dont il sera le grandissime favori. » Ce gros sauteur a signé une fin de course époustouflante dans l’édition 2016 du King George VI Chase. Il semble doté d’un fond inépuisable.

Le King George VI Chase 2016

https://youtu.be/uFcD8Vlu-GQ

Le World Hurdle 2016

https://youtu.be/gtUSSALbp-k

Northern Dancer

Sadler’s Wells

Fairy Bridge

Kayf Tara

High Top

Colorspin

Reprocolor

THISTLECRACK (H9)

Run the Gantlet

Ardross

Le Melody

Ardstown

Master Owen

Booterstown

Vulgan’s Rose

Kayf Tara, un stayer de grande classe. Kayf Tara (Sadler's Wells), le père de Thistlecrack, fut sacré meilleur stayer d’âge de l’année 1998 en Europe et trois fois outre-Manche. Il s’est imposé dans la Gold Cup (Gr1) d’Ascot à deux reprises et deux fois dans l’Irish St Leger (Gr1). En France, il a gagné les Prix Kergorlay (Gr2) et Vicomtesse Vigier (Gr2). Sept fois sacré meilleur père de sauteurs basé en Angleterre, il est notamment à l’origine de Special Tiara (Maghull Novices' Chase & AP McCoy Celebration, Grs1), Planet of Sound (Punchestown Gold Cup, Gr1) et Lieutenant Colonel (Christmas Hurdle & Hatton’s Grace Hurdle, Grs1). Suite aux performances de Thistlecrack, son prix de saillie a doublé et le sire d’Overbury Stud officie désormais à 10.000 £. Né dans la pourpre — sa deuxième mère n’est autre que la célèbre Reprocolor — Kayf Tara est issu de la rencontre des sangs de Sadler's Wells et Derring Do. Ce croisement a aussi donné Old Vic (tête de liste des pères de sauteurs en 2007/2008) et Montjeu dont la capacité à produire des pères de gagnants de Gr1 sur les obstacles ne se dément pas (Montmartre, Authorized, Scorpion, Walk in the Park et Davidoff).

Une famille de sauteurs. Robin et Scarlett Knipe, les éleveurs de Thistlecrack, sont installés à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Cheltenham. Leur structure, Cobhall Court Stud, a aussi vu grandir Master Oats (Cheltenham Gold Cup) et Anzum (Stayers' Hurdle). Ils ont expliqué à la presse étrangère : « Ardstown, la mère de Thistlecrack a gagné en point-to-point et en hunter chase [course pour amateurs de très longue distance sur les obstacles, NDLR]. Elle a ensuite remporté un steeple-chase sur 4.800m devant Plaid Maid (Executive Perk), la mère de Coneygree [Cheltenham Gold Cup, NDLR]. » Ardstown a également produit West Approach (Westerner), deux fois placé de Gr2 sur le steeple à Cheltenham. Vulgan's Rose (Vulgan), la deuxième mère, est aussi celle du lauréat de Gr3 sur le steeple Kalona (Rough Lad).

[caption id="attachment_559310" align="aligncenter" width="1085"]Kayf Tara Kayf Tara[/caption]

Ardross, l’autre top stayer. Cobhall Court Stud, où a grandi Thistlecrack, fut également le lieu de monte d’Ardross (Run the Gantlet), le père de mère de Thistlecrack. Ardross a gagné treize Groupes dont le Prix Royal Oak et deux fois l’Ascot Gold Cup. Au haras, il a donné Anzum (Ryanair World Hurdle, Champion Stayers Hurdle & Long Walk Hurdle, Grs1) et Alderbrook (Champion Hurdle, Gr1). Son fils Karinga Bay (Ardross) fut tête de liste des pères de steeple-chasers lors du festival de Cheltenham 2015, avec notamment Coneygree (Cheltenham Gold Cup, Gr1). Dans un contexte de suspicion à l’égard des étalons ayant couru sur les obstacles, Alderbrook a remplacé son père chez Cobhall Court Stud. Il n’a pas eu accès à une jumenterie de premier plan, mais son meilleur produit n’est autre qu’Ollie Margern (Feltham Novice’s Chase, Gr1).

Un étalon au palmarès catastrophique. Master Owen (Owen Tudor), le père de la deuxième mère de Thistlecrack fut un piètre cheval de course, à peine capable de remporter une épreuve pour amateurs en plat à l’âge de 4ans. Son pedigree, avec de nombreuses références en obstacle, incita néanmoins Garryrichard Stud à l’utiliser comme étalon. Malgré des débuts très modestes, compte tenu de son palmarès qui pouvait en effrayer plus d’un, il fut tête de liste des pères de sauteurs à deux reprises en Irlande.

 

Vulgan, un sauteur français tête de liste en Irlande. Avant Fortina, Roselier, Clovis du Berlais, Indian River, Arvico, Robin des Champs et Blue Brésil… un autre sauteur français avait traversé la Manche avec succès : Vulgan (Sirlan). Ce dernier est le père de la troisième mère de Thistlecrack. Placé sur les haies d’Auteuil, Vulgan fut exporté en Angleterre. Il s’est imposé dans les Queen Alexandra Stakes, la course la plus longue de Grande-Bretagne en plat, sur 4.400m. Vendu une bouchée de pain en Irlande, Vulgan y fut tête de liste des pères de sauteurs neuf fois d’affilée dans les années 1960/1970 !

 

L’importance des stayers dans l’élevage de sauteurs anglo-irlandais. En étudiant le classement des pères de chevaux d’obstacle outre-Manche, on trouve 54 étalons ayant figuré au moins une fois dans le top 15 entre 2006 et 2016. Vingt-six d’entre eux apparaissent à deux reprises. En étudiant la distance maximale de performance (*) de ces derniers, on s’aperçoit que 10 se sont montrés performants jusqu’à 2.400m (soit non testés, soit non classés sur plus long). Quatre ont gagné sur les obstacles, ce qui est une belle performance compte tenu de la rareté des entiers chez les sauteurs. Un seul, Accordion (Sadler’s Wells), n’a jamais couru, mais il était le propre frère du bon stayer Sonus (quatre fois sur le podium au niveau Gr1). Six ont été capables de briller dans les épreuves de longues distances (*). Enfin, 4 ont été performants jusqu’à 2.000/2.100m et un seul sur le mile (*).

(*) La distance maximale de performance, c’est l’épreuve black type la plus longue où le futur étalon est monté sur le podium. Pour les non black-type, c’est l’épreuve la plus longue des trois meilleures valeurs de la carrière sportive.

20170120_graphique1

 

20170120_graphique2

 

 

Et en France ? L’étude d’une vingtaine de sujets au haras outre-Manche n’a pas de valeur statistique, mais elle illustre une tendance. En France, de 2008 à 2016, le top 15 donne à peu près les mêmes résultats, avec entre 0 et 3 étalons pour qui la distance maximale était inférieure à 2.400m (certains n’ont pas pu être testés correctement sur plus long, pour cause d’accident). Faut-il pour autant écarter de la production de chevaux d’obstacle les étalons qui n’avaient pas la tenue pour aller sur 2.400m ou plus ? Ce serait certainement une erreur, car cela exclurait automatiquement des reproducteurs dont la production s’est illustrée à haut niveau, comme Muhtathir, Nikos, Goldneyev ou Enrique. Néanmoins, l’histoire montre que le fait d’avoir fait preuve de tenue est un grand point fort dans le curriculum vitae d’un prospect stallion à vocation obstacle, au même titre que le modèle, la locomotion, la solidité, l’aptitude au souple et la présence de lignées éprouvées chez les sauteurs.

 

LES ÉTALONS AYANT FIGURÉ AU MOINS DEUX FOIS DANS LE TOP 15 DES PÈRES DE SAUTEURS ANGLO-IRLANDAIS

De 2006 à 2016. En gras : les gagnants en obstacle. Soulignés : les étalons stationnés en France pendant tout ou partie de leur carrière.

Etalon                          Distance max (*)          Nombre d’années dans le top 15           Meilleur classement

Presenting                     2.700m                          11                                                            1

Beneficial                      2.400m                          10                                                            1

Flemensfirth                 2.100m                          10                                                            3

King’s Theatre              2.400m                          8                                                              1

Bob Back                      2.400m                          8                                                              6

Kayf Tara                     4.000m                          7                                                              3

Accordion                     Inédit                             7                                                              4

Anshan                         2.100m                          6                                                              7

Supreme Leader            2.400m                          5                                                              1

Milan                            2.900m                          5                                                              3

Dom Alco                     3.600m                          5                                                              9

Pistolet Bleu                 2.400m                          5                                                              12

Saddlers’ Hall               2.900m                          4                                                              7

Roselier                       5.100m                          3                                                              4

Lord Americo               2.000m                          3                                                              6

Westerner                     4.000m                          3                                                              8

Montjeu                        2.400m                          3                                                              9

Midnight Legend        4.000m                          3                                                              9

Alflora                          1.600m                          3                                                              13

Cadoudal                       2.400m                          2                                                              8

Zaffaran                        3.200m                          2                                                              8

In The Wings                2.400m                          2                                                              9

Oscar                            2.400m                          2                                                              11

Robin des Champs     3.500m                          2                                                              11

Network                       2.200m                          2                                                              12

Sadler’s Wells               2.400m                          2                                                              13