Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Chevaux de l’année au Japon : Kitasan Black toujours numéro 1 des cœurs

Institution / Ventes - International / 13.01.2017

Chevaux de l’année au Japon : Kitasan Black toujours numéro 1 des cœurs

Chevaux de l’année au Japon : Kitasan Black toujours numéro 1 des cœurs

La Japan Racing Association (JRA) a dévoilé cette semaine ses chevaux de l’année 2016. Les votes sont réalisés par le comité de sélection des chevaux de l’année, composé de 291 journalistes.

Kitasan Black avec une grande année 2017 en vue. Le grand gagnant de la cérémonie est Kitasan Black (Black Tide), impressionnant vainqueur de la Japan Cup en association avec Longines (Gr1), deuxième de l’Arima Kinen et troisième du Takarazuka Kinen (Grs1). Le cheval a décroché 134 votes, contre 90 pour Maurice (Screen Hero) et 66 pour Satono Diamond (Deep Impact). Kitasan Black a aussi été élu meilleur cheval d’âge avec 201 votes, contre 90 pour Maurice. Ce dernier, gagnant du Tenno Sho automne (Gr1), de la Longines Hong Kong Cup (Gr1) et du Mile Championship (Gr1), a tout de même reçu un Special Award amplement mérité.

Kitasan Black est donc le cheval le plus populaire du Japon, aussi bien auprès des fans de courses que des professionnels. Il faut en effet rappeler que les fans des courses, au Japon, peuvent voter pour inviter leurs chevaux préférés dans deux des plus grandes courses locales, la Takarazuka Kinen, qui conclut le premier semestre, et l’Arima Kinen, qui clôt la saison de courses. À chaque fois, en 2016, Kitasan Black est arrivé en tête des votes.

En 2017, il pourrait avoir une campagne plus internationale, notamment à l’automne. Kitasan Black était pressenti pour aller sur la Dubai Sheema Classic présentée par Longines (Gr1), mais il va finalement rester à la maison et viser l’Osaka Hai (Gr1). Cette course a été élevée au rang de Gr1 par la JRA pour l’année 2017, avec une allocation augmentée, afin de notamment faire face à la concurrence de Dubaï. L’Osaka Hai, auparavant Groupe 2, a été régulièrement remporté par des chevaux de Gr1 puisqu’on retrouve au palmarès Orfèvre (Stay Gold), Lachesis (Deep Impact) ou encore Kizuna (Deep Impact). Kitasan Black y avait conclu deuxième en 2016. À l’automne, son entourage n’exclut pas de venir en France pour courir le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). En cas de victoire, son propriétaire, le chanteur de blues Saburo Katajima a prévenu : « S’il gagne en France, j’aimerais chanter une chanson même si personne ne va comprendre ! »

Satono Diamond nettement devant Makahiki. Pour le titre de meilleur poulain de 3ans, Satono Diamond a nettement devancé Makahiki (Deep Impact), avec 286 votes contre 5. Troisième des 2.000 Guinées (Gr1) et deuxième à une tête du Derby (Gr1) de Makahiki en ayant perdu un fer, Satono Diamond a remporté le St Leger à l’automne puis l’Arima Kinen. Poulain en progrès, il pourrait venir à Chantilly en octobre.

Chez les pouliches de 3ans, c’est la gagnante des Oaks, Sinhalite (Deep Impact), qui a été élue. Elle s’est ensuite blessée et est entrée au haras. Sinhalite devance Jeweler (Victoire Pisa), gagnante des 1.000 Guinées, fille de la FR Baldwina (Pistolet Bleu), une élève de la famille Rohaut.

La fille de Stacelita chez les 2ans. Logiquement, Soul Stirring (Frankel) a été élue meilleure pouliche de 2ans. La fille de Stacelita (Monsun) est invaincue en trois sorties, à chaque fois avec la manière, et a offert un premier Gr1 à son père, Frankel, en enlevant les Hanshin Juvenile Fillies (Gr1), le Marcel Boussac japonais. Chez les poulains de 2ans, c’est Satono Ares (Deep Impact) qui a reçu la récompense. Il a remporté, un peu à la surprise générale, les Futurity Stakes (Gr1), l’équivalent de notre Prix Jean-Luc Lagardère. Il est cependant assez étonnant qu’il ait remporté 280 des 291 votes. Rey de Oro (King Kamehameha), gagnant des Hopeful Stakes (Gr2) deuxième avec seulement 11 votes, s’annonce en effet comme l’un des meilleurs prétendants classiques au Japon en 2017.