Le mot de la fin : dollars

Autres informations / 31.01.2017

Le mot de la fin : dollars

California Chrome pourrait revenir à l’entraînement après la saison de monte, avec le Breeders’ Cup Classic et la Pegasus World Cup comme objectifs. Duncan Taylor, président de Taylor Made, où l’alezan fonctionnera comme étalon, a fait glisser l’info dans une interview d’avant-course, samedi à Gulfstream Park. Les allocations mammouth offertes par les deux courses américaines (17 millions) peuvent expliquer cette manœuvre surprise. Si California Chrome, avec ses jambes reposées, est capable de prendre sa revanche sur Arrogate, il pourrait gagner dix millions de dollars en deux mois et demi, alors qu’à un prix de 40.000 dollars, il devra saillir 250 juments pour arriver au même montant !

California Chrome ne serait pas le premier cheval à revenir à l’entraînement après avoir fait la monte, mais dans le monde du pur-sang (où seule la monte naturelle est autorisée), tous les cas précédents ont été des échecs. Souvenez-vous de la version 2.0 de Starspangledbanner : l’ombre de lui-même. C’est vrai, chez les trotteurs, cette formule fonctionne, mais le pur-sang est une autre race.

Alors, non, pour nous, California Chrome doit rester dans son paddock au Kentucky et saillir ses poulinières. Ce n’est pas du conservatisme bon marché que de s’opposer à cette nouvelle invention du shuttle haras-piste. Combien de grands champions de boxe se sont ridiculisés lors de leur retour qui n’avait qu’une seule explication : les dollars. Il y a un temps pour tout.