Le mot de la fin : Modèle

Autres informations / 18.01.2017

Le mot de la fin : Modèle

Le Royaume-Uni vient d’annoncer un plan de sortie de l’Union européenne qui ressemble à un plan de sortie de l’Europe tout court. Après l’Amérique de Trump, une nouvelle puissance économique importante fait le choix du protectionnisme. C’est d’autant plus frappant que les États-Unis comme l’Angleterre partagent non seulement la langue anglaise – vecteur numéro 1 de la mondialisation – mais aussi et surtout une longue tradition libérale – symbole d’ouverture vers le monde pour mieux le conquérir. Et par un renversement inattendu, voire ironique de l’histoire, c’est la Chine qui défend le libre-échange par la voix de son président à Davos.

Dans les courses aussi, la compétition fait rage à l’échelle planétaire et au sein de l’Europe. La concurrence n’y est pas pure et parfaite, car l’Irlande a choisi le dumping fiscal et la France la préférence nationale avec ses "FR". Mais malgré ces éléments de protectionnisme, les courses au galop restent un monde ouvert, régi par le maître-mot de compétition – sportive et commerciale. Un univers assez exemplaire, qui suit un développement durable, c’est-à-dire respectueux de chaque économie locale (avec des emplois non délocalisables et des produits le plus souvent payés à leur juste prix) et de la nature (l’élevage de chevaux ne pollue pas et protège ce pan de faune que sont les races d’équidés). Notre monde est juste, au sens où cet adjectif devrait toujours être employé : ce qui est juste, ce n’est pas rééquilibrer artificiellement les différences de revenus ; ce qui est juste, c’est récompenser les meilleurs.

Autre point positif, à l’actif de notre univers, c’est que la France y joue un rôle moteur avec ses allocations, son élevage et ses professionnels. Certes, quelques nuages s’amoncellent dans notre ciel, mais beaucoup moins que dans d’autres domaines publics. Demain, soyons toujours plus optimistes et toujours plus dans l’échange avec nos voisins pour rester ce que nous sommes, sans toujours en avoir conscience : un modèle.