LE MOT DE LA FIN - Osez !

Autres informations / 29.01.2017

LE MOT DE LA FIN - Osez !

 

Ce week-end est à marquer d’une pierre blanche pour l’obstacle français. Bien sûr, les sauteurs élevés dans l’Hexagone ont brillé de mille feux sur les fences et claies anglo-irlandaises. Mais c’est devenu une belle habitude… Non, la réussite marquante est à mettre au crédit de deux entraîneurs tricolores : Emmanuel Clayeux et Hector de Lageneste. Le premier a ouvert son palmarès en Angleterre, ce samedi, à Cheltenham, grâce à Urgent de Grégaine (Truth or Dare), vainqueur du Glenfarclas Cross Country Handicap Chase. Le second a enlevé sa première épreuve de Groupe, dans la Grande Course de Haies de Pise (Gr3), dimanche, avec El Calife (Califet). C’est rare que les entraîneurs d’obstacle se déplacent à l’étranger. Et par voie de conséquence, encore plus rare qu’ils s’imposent. Mais cela prouve que lorsque l’on choisit la bonne course et le bon cheval, adapté à l’épreuve qu’il va courir, la victoire peut être au bout du chemin. L’obstacle doit devenir plus universel et pour cela, il doit y avoir plus de confrontations entre les différents entraînements européens. Car bien souvent, nos professionnels restent en France, par peur de froisser des clients potentiels à l’étranger, ou parce que nous avons un lucratif programme (espérons-le pour longtemps encore !) à Auteuil. Mais tous les chevaux ne font pas la butte Mortemart. Et l’universalité de l’obstacle est l’un des points liés à sa survie. Alors osons franchir les frontières !