Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

GRAND PRIX DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES - Floranzi ou le retour de l’élevage Lestorte

Courses / 02.01.2017

GRAND PRIX DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES - Floranzi ou le retour de l’élevage Lestorte

PAU, MARDI 27 DÉCEMBRE

 

Floranzi (Anzillero) a remporté la première victoire de sa carrière, le Grand Prix des Pyrénées-Atlantiques, le 27 décembre à Pau. Cette épreuve est l’un des bons steeple-chases réservés aux anglo-arabes pendant le meeting palois. Candyland (Carghese des Landes) a animé l'épreuve dès le départ, avec le futur lauréat dans son sillage. Après la chute de l’animateur, Carino (Fantagaro) a pris l’avantage. Dans la ligne droite, Charly Malpic (Full of Gold) et Floranzi ont longuement lutté. C’est finalement Floranzi qui a passé le poteau en tête, avec une encolure d’avance. Charly Malpic est proche deuxième. Carino est troisième à douze longueurs.

Un cheval dur. Jacques Ortet, l’entraîneur du gagnant, nous a expliqué : « Il méritait de gagner sa course. Cela faisait plusieurs fois qu’il tournait autour. C’est un cheval un peu compliqué, mais il est dur. » Ce succès de Floranzi, qui restait sur trois places, remet sur le devant de la scène l’élevage Lestorte qui a longtemps dominé les courses pour anglo-arabes en France. Floranzi a été élevé sur les terres du haras de Saint-Vincent.

Une grande souche anglo-arabe. Floranzi est né chez Marcelle Lestorte, dans les Pyrénées-Atlantiques. Il est le meilleur produit de sa mère qui a aussi donné Fleuron de l’Ourou (Échogène Latour), lauréat au niveau international en concours complet. Sa deuxième mère, Fleur de Café (Cafettot), a donné Bol de Café (Karkour), gagnant à Pau contre les AQPS, et Jubile du Faget (Kadounor), placée à Auteuil. Toscafleur (Montleur), la troisième mère, fut la meilleure anglo de sa génération à 3ans, en plat. Elle s’était aussi classée deuxième du Prix Jacques de Vienne avant de produire Corafleur (Le Corrézien), gagnante à Auteuil contre les AQPS, et Florézien (Le Corrézien), lauréat du Grand Prix des Anglo-Arabes. Toscafleur est la deuxième mère de Sarako (Graveron), gagnant du Grand Cross de Craon (L). Plus loin, on retrouve la grande souche des T de la famille Lestorte, dont est issu le chef de race Thalian (Djerba Oua).

   Alleged
  Law Society 
   Bold Bikini
 Anzillero  
   Plugged Nickle
  Anzille 
   Allegretta
FLORANZI (H4)   
   Wild Hun
  Le Corrézien 
   Sugana
 Florézienne  
   Cafettot
  Fleur de Café 
   Toscafleur