Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

RETOUR SUR LA JOURNÉE DE L’OBSTACLE À CAGNES-SUR-MER - De nouvelles recrues pour l’ancien programme d’Enghien

Courses / 09.01.2017

RETOUR SUR LA JOURNÉE DE L’OBSTACLE À CAGNES-SUR-MER - De nouvelles recrues pour l’ancien programme d’Enghien

LE MAGAZINE

 

Cagnes-sur-Mer tenait sa grande réunion d’obstacle ce dimanche. Les quatre lauréats ont les moyens de répéter à Paris, à Auteuil et surtout à Compiègne où les tracés ont des similitudes avec l’hippodrome de la Côte d’Azur. Retour sur ces quatre gagnants qui ont fait le spectacle.

  • GRAND PRIX DE LA VILLE DE NICE-PRIX BERNARD SÉCLY (Gr3)

Mallorca dans la forme de sa vie

Mallorca (Falco) réalise le plus bel hiver de sa carrière. Elle a remporté coup sur coup les Prix du Comté de Nice (L) et le Grand Prix de la Ville de Nice-Prix Bernard Sécly (Gr3). À chaque fois, elle a produit de belles accélérations en fin de parcours pour l’emporter nettement. Elle a encore progressé à 7ans et elle est dans son jardin à Cagnes-sur-Mer. À présent, quel peut-être son avenir ? Avec son succès de Gr3, sa place au haras est assurée. À Auteuil, elle a montré qu’elle était compétitive pour les places dans les bons handicaps et elle avait couru plaisamment lorsqu’elle avait fini quatrième du Prix Léon Olry-Roederer (Gr2) 2015. Étant donné la forme qu’elle a affichée cet hiver, il serait intéressant de la voir face à l’élite sur les balais, d’autant qu’elle a du fond. Ou sur le nouveau programme alternatif à Compiègne, sur un tracé qui possède des similitudes avec celui de Cagnes-sur-Mer. C’est d’ailleurs ce qui est prévu. En effet, Mallorca pourrait être revue dans les Prix Romati (Gr3) et Journaliste (L) à Compiègne. Elle peut ainsi devenir l’une des premières vedettes du nouveau parcours d’obstacle de l’hippodrome du Putois.

  • GRANDE COURSE DE HAIES DE CAGNES (L)

Serienschock ou la superbe gestion d’Alexandra Rosa

Alexandra Rosa fait un travail d’orfèvre avec son Serienschock (Sholokhov) et elle en a été récompensée par une deuxième victoire dans la Grande Course de Haies de Cagnes (L). Elle lui fait alterner le plat et l’obstacle et cela lui réussit très bien. Le cheval a désormais 9ans et le fait de lui changer les idées lui permet de prendre du moral. Et ainsi d’être performant à bon niveau dans son jardin cagnois. Mais Serienschock ne fait pas seulement Cagnes. Lorsqu’il est à son zénith, il peut réaliser de belles choses face à l’élite, comme il l’a prouvé en finissant deuxième du Prix Juigné (Gr3) à Auteuil et quatrième du Liverpool Hurdle (Gr1) à Aintree. Et il pourrait aussi bien faire sur les nouveaux parcours d’obstacle de Compiègne comme beaucoup de chevaux venant de Cagnes.

  • PRIX ANDRÉ MASSÉNA-GRANDE COURSE DE HAIES DES 4ANS (L)

La confirmation de Mondieu

Avec Saint Calvados (Saint des Saints), Mondieu (Manduro) est certainement le meilleur 4ans que nous avons vu cet hiver à Cagnes. Il l’a confirmé en s’imposant brillamment dans le Prix André Masséna-Grande Course de Haies des 4ans (L). Il compte ainsi deux succès et une troisième place en trois sorties en obstacle. Il est sur la montante et devrait s’étoffer physiquement avec le temps. Doté d’un bon tempérament, il doit être en mesure de répéter à Auteuil. Et s’il ne le fait pas, le profil de Compiègne devrait être à son goût. Sa compagne d’entraînement Speedy Speed (Vision d’État) a elle aussi les moyens de confirmer son talent à Paris. Elle a de la vitesse et saute bien. C’est également une sauteuse d’avenir.

  • PRIX CHRISTIAN DE L’HERMITE-GRANDE COURSE DE HAIES DES 4ANS (L)

Grand Départ sur la montante

Pour sa première sortie sous l’entraînement de Patrice Lenogue et les couleurs d’Hubert de Waele, Grand Départ (Astarabad) a gagné de belle façon le Prix Christian de l’Hermite (L). Son accélération sur le plat a été plaisante. Il a devancé un lot très moyen et était dans une forme étincelante durant ce meeting cagnois. Mais il a mis la manière pour l’emporter et peut encore progresser. Et, pourquoi pas faire de belles performances à Compiègne en suivant l’ancien programme d’Enghien lui aussi.