Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE HARAS DE GOUFFERN ET DE LA GENEVRAYE - Une tradition d’élevage pluricentenaire au service d’une clientèle nouvelle

Élevage / 05.01.2017

LE HARAS DE GOUFFERN ET DE LA GENEVRAYE - Une tradition d’élevage pluricentenaire au service d’une clientèle nouvelle

 

Le haras de Gouffern et de La Genevraye, près du haras du Pin, ouvre un nouveau chapitre de son histoire. La structure de la famille de Gasté se réinvente et s’ouvre à une nouvelle clientèle. De retour en France depuis trois ans, Philippe de Gasté nous a présenté ces évolutions.

Une longue tradition d’élevage. Philippe de Gasté : « Notre famille est activement impliquée dans l’élevage depuis le XVIIIe siècle, sur les terres du haras de La Genevraye, patrimoine familial depuis le XVe siècle. Des reproducteurs célèbres, comme Isard II, Monarch et Negofol [lauréat du Prix du Jockey Club en 1909, ndlr] ont marqué l’histoire du haras, et des gagnants de Gr1 tels que Canadel (Prix de la Salamandre), High Bulk (Prix de l’Abbaye de Longchamp), Sémillant (Manhattan Handicap) ou Amen (Hollywood Derby) y sont nés. De son côté, mon père a lancé sa propre opération en faisant l’acquisition, en 1998, du haras de Gouffern. Depuis cette date, il a hébergé les chevaux d’une clientèle venue du Moyen-Orient, comme le prince Badr bin Abdulaziz et le prince Khaled bin Sultan bin Abdulaziz d’Arabie Saoudite ou le cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan des Émirats Arabes Unis. Pour ces investisseurs habitués à des prestations de qualité, nous avons élevé de nombreux gagnants. Mon père a également élevé Big Buck’s [10 victoires au niveau Gr1 en Angleterre sur les obstacles, ndlr]

 

Une entité en expansion. « Pendant cinq ans, j’ai travaillé aux États-Unis, en Argentine, en Angleterre, en Irlande, auprès des yearlings, juments et étalons. J’ai ainsi eu la chance de développer des compétences très diverses au cœur des équipes de Juddmonte, Walmac Farm, Taylor Made, de Coolmore et du National Stud.

En 2016, nous avons repris la structure familiale de La Genevraye, ce qui nous permet de nous ouvrir commercialement et de renouer avec certaines activités que l’on avait mises entre parenthèses, comme le stationnement d’étalons. Désormais, nous sommes aussi en capacité d’accueillir des chevaux d’élevage, ainsi que des sujets au repos. Au haras de Gouffern, nous disposons de 125 hectares dont une centaine en paddocks, de 54 boxes, d’un marcheur et d’un manège couvert. La propriété de la Genevraye s’étend sur 450 hectares, dont 250 hectares d’herbages. Il n’a pas été occupé par des chevaux depuis une décennie ; les terres y sont donc très reposées. »

Des projets innovants. « Avec l’équipe d’ITC (International Thoroughbred Consultants), nous travaillons à la création d’un concept original de club autour de l’élevage et des courses. À terme, nous souhaitons amener aux courses une clientèle complètement nouvelle par le biais de l’élevage, en lui faisant vivre des expériences riches et inédites. Sur le plan international, nous avons conclu un partenariat avec un grand haras étranger qui nous permettra de développer des projets innovants. Les idées ne manquent pas et l’équipe entière s’investit pleinement pour les mettre en action. »