Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les nouveautés du Festival du cheikh Mansour en 2017

International / 15.01.2017

Les nouveautés du Festival du cheikh Mansour en 2017

 Le Festival du cheikh Mansour a dévoilé son calendrier 2017 à l’issue d’une conférence de presse qui s’est tenue récemment à l’hôtel Eastern Mangroves d’Abu Dhabi.

Pas moins de 108 rendez-vous sont au programme cette année, un chiffre en constante augmentation depuis la création du Festival en 2009 et qui n’aurait pas été possible « sans les initiatives et la volonté de Son Altesse le cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, vice-premier ministre et ministre des Affaires présidentielles des Émirats Arabes Unis », a déclaré la directrice exécutive du Festival, Lara Sawaya.

Le potentiel de l’Algérie. Lara Sawaya : « Nous débuterons le 20 janvier prochain au Sultanat d’Oman, point de départ de nos 108 événements disputés sur six continents. Sur les directives de Son Altesse le cheikh Mansour, l’Algérie va rejoindre le Festival cette année et nous allons y organiser trois épreuves de la Wathba Stud Farm Cup et une course du Cheikha Fatima bint Mubarak - Championnat du Monde des Apprentis (Ifahr), car ce pays possède un fort potentiel. L’Algérie est une terre fertile pour les courses hippiques et le Festival va aider au développement de l’activité hippique ainsi que des infrastructures partout où cela est possible. Il y a déjà 130 chevaux enregistrés dans le pays et la saison se déroule sur dix mois. Le pays possède un centre d’élevage mais n’a pas de système de handicap et les chevaux ne bénéficient d’aucun rating. L’Algérie va rejoindre au mois de février prochain l’Ifhra [Fédération internationale des écoles d’apprentis jockeys, ndlr], ce qui portera le nombre de ses membres à 52. Nous avons également rajouté au calendrier une épreuve pour apprentis qui se déroulera à Oman, ainsi que la toute première course de pur-sang arabe jamais organisée sur l’hippodrome américain de Monmouth Park. La Turquie fera également son entrée au sein du Festival tandis que l’Allemagne, absente l’an passé, accueillera de nouveau une épreuve. »