Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX CHERET (Maiden) - L’Idéaliste n’a eu besoin de personne

Courses / 20.01.2017

PRIX CHERET (Maiden) - L’Idéaliste n’a eu besoin de personne

PRIX CHERET (Maiden)

L’Idéaliste n’a eu besoin de personne

Après deux parcours qui se sont conclus par des cinquièmes places en étant attentiste, L’Idéaliste (Wootton Bassett) — qui est hongre — est allé devant dans ce Prix Cheret (Maiden). Et il est allé au bout. Il n’a eu besoin de personne dans la ligne droite, évoluant seul, plutôt au centre, tandis que la majorité de ses poursuivants sont venus plutôt vers l’extérieur. Courageusement, l’Idéaliste est reparti dans la phase finale, s’imposant devant Dégrisement (Lawman), auteur d’un bon effort, lui qui faisait son retour après castration.

L’Idéaliste porte les couleurs de Christophe Guy et est entraîné par Simone Brogi qui a commenté après la course : « Le cheval avait bien débuté et, ensuite, j’ai fait l’erreur de le rallonger et de le présenter sur 1.900m. C’était trop long pour lui et nous l’avions monté parmi les derniers, car l’Idéaliste peut se montrer un peu brillant. Ici, nous l’avons monté pour lui et il s’impose avec de la manière. »

La famille de Be Exclusive. Élevé par Daniel Pieri, L’Idéaliste est né du croisement entre Wootton Bassett, étalon au haras d’Etreham et père d’Almanzor, et I’m a Heartbreaker (Alhaarth), gagnante à 3ans à Maisons-Laffitte. L’Idéaliste est le premier produit de cette dernière. La quatrième mère de L’Idéaliste est Ancient Fables, gagnante de Gr3 outre-Atlantique et grand-mère de Be Exclusive, gagnante du Prix Chloé (Gr3) et deuxième du Prix d’Astarté (Gr2 à l’époque). L’Idéaliste a été acheté 32.000 € par Nicolas Bertran de Balanda lors des ventes Osarus de septembre 2015.