Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX D'AMÉRIQUE OPODO (Gr1) -  Bold Eagle dans les traces de Ready Cash

Courses / 28.01.2017

PRIX D'AMÉRIQUE OPODO (Gr1) - Bold Eagle dans les traces de Ready Cash

PRIX D'AMÉRIQUE OPODO (Gr1), dimanche à Vincennes

Bold Eagle dans les traces de Ready Cash

Dimanche, le Prix d’Amérique Opodo (Gr1) se dispute à Vincennes. Ils sont dix-huit à être au départ et la course a donc fait le plein de partants. Dix-huit, mais un grand favori : le jeune champion Bold Eagle (Ready Cash), qui tente le doublé dans l’épreuve, comme vingt autres chevaux avant lui, dont son père Ready Cash (Indy de Vive).

 

Bold Eagle, le cheval à battre. Balayés les doutes à la suite du Prix Marcel Laurent (Gr2) où Bold Eagle était battu par Traders (Ready Cash) pour son retour à Vincennes ! Le champion de Pierre Pilarski a réaffirmé sa domination en enlevant les Grands Prix du Bourbonnais et de Bourgogne (Grs2) lors de sa préparation pour le Prix d’Amérique Opodo. Le 6ans entraîné par Sébastien Guarato se présente dans le Gr1 en pleine confiance et tous les feux sont au vert pour qu’il conserve sa couronne dans le Prix d’Amérique. Il en est le recordman en 1’11’’4.

Bold Eagle a beaucoup d’atouts dans son jeu : c’est la force tranquille, là où son père Ready Cash était à fleur de peau. De son père, Bold Eagle a pris l’élégance et cette pointe de vitesse acérée. Mais, contrairement à son géniteur, c’est la force tranquille. Bold Eagle est meilleur en étant caché, mais il n’a pas absolument besoin d’appliquer cette tactique, comme c’était le cas avec "Ready". Parfois cabotin au heat, il se concentre dès qu’il est en course. Maniable, c’est une machine à trotter : en trente-cinq courses, il n’a jamais été disqualifié. Bold Eagle va partir à une cote très basse dimanche. Une cote justifiée même si, à ce niveau de compétition, aucun cheval n’est déclassé. Aucun cheval n’est imbattable, mais, dimanche, il faudra sortir le grand jeu pour devancer la nouvelle star du trot français.

 

Le dernier "Amérique" de Timoko. Le mot qui convient le mieux à Timoko (Imoko) est celui de guerrier. Le champion de Richard Westerink participera dimanche à son sixième et dernier Prix d’Amérique, puisqu’il sera atteint par la limite d’âge à la fin de l’année. Une victoire serait méritée pour ce cheval exceptionnel. Deuxième de Bold Eagle l’an passé, il n’a jamais battu son cadet, le score étant actuellement de 5 à 0. Timoko va jouer le tout pour le tout dimanche. Son entraîneur l’a annoncé : il va prendre la tête et ne la lâchera pas, n’acceptera aucun relais. Dans ces conditions, il faudra aller au bout…

 

Le rêve éveillé de Daniel Redén. Âgé de trente-sept ans, le Suédois Daniel Redén vit un rêve éveillé. Ce disciple de Stefan Melander gère notamment la carrière des chevaux de la Stall Zet, qui appartient à un américain. Il est venu poser ses valises à Grosbois cet hiver, dans l’espoir de qualifier un cheval pour l’"Amérique". Résultat des courses : il aura quatre pensionnaires au départ dimanche, mais attention, pas question de faire une course d’équipe !

Selon lui, sa meilleure chance est Lionel (Look de Star), tombeur de Bold Eagle dans le Prix de Paris (Gr1) l’an passé. Mais Lionel n’est pas des plus maniables et n’est pas à l’abri de faire une bêtise au départ. Call Me Keeper (Pine Chip) est un bon cheval, mais a beaucoup couru au mois de janvier (trois courses). Restent enfin Propulsion (Muscle Hill) et Wild Honey (Cantab Hall), deux américains d’origine. Ce sera compliqué pour Wild Honey, qualifiée un peu à la surprise générale dans le Grand Prix de Belgique. Quant à Propulsion, son entraîneur le compare tout simplement à Usain Bolt. Sa préparation a été un peu contrariée, mais Örjan Kihlström, surnommé Ice Man, le meilleur driver scandinave, saura en tirer le meilleur.

En réalité, plusieurs concurrents peuvent briguer une place dans ce Prix d’Amérique Opodo. L’histoire de la course est traditionnellement ponctuée de duels. En 2017 et en l’absence du champion scandinave Nuncio, la course se présente différemment : Bold Eagle contre le reste du monde…

 

5e · 16 h 05 > Prix d’Amérique Opodo

Gr1 - Course internationale - Attelé - European Trotting Masters Series 2017 - Finale EpiqE Series – 1.000.000 € - 2.700m (G. P.)

Pour 4 à 10ans inclus (D à T), hongres exclus, ayant gagné au moins 16.000 = € au trot attelé depuis le 1er janvier 2016 inclus et ayant pris part à une course depuis le 1er octobre dernier inclus, les 4 à 6ans ayant gagné au moins 180.000 €, les 7 à 10ans ayant gagné au moins 250.000 €.