Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX JOSEPH COLLIGNON (CLASSE 1) - Markazi à la fin

Courses / 24.01.2017

PRIX JOSEPH COLLIGNON (CLASSE 1) - Markazi à la fin

CAGNES-SUR-MER, MARDI

 

Markazi (Dark Angel) a dû être empoigné par Christophe Soumillon pour remporter le Prix Joseph Collignon (classe 1), mardi à Cagnes-sur-Mer. La course a eu beaucoup de rythme sous l’impulsion de La Fibre (Whipper), laquelle avait une confortable avance à l’entrée de la ligne droite. Markazi s’est lancé à sa poursuite mais, à mi-ligne droite, il a versé vers la corde et Christophe Soumillon a dû le remettre dans le droit chemin et le rééquilibrer. Sollicité, il s’est ensuite lancé à la poursuite de La Fibre pour l’ajuster sur le poteau. Troisième à une longueur et demie, Rip (Rip van Winkle) court bien, finissant vite après avoir longtemps attendu à l’arrière. À noter que Larno (Milanais) a été arrêté dans le tournant par Pierre-Charles Boudot.

Markazi porte les couleurs de Son Altesse l’Aga Khan et est entraîné par Jean-Claude Rouget. Il confirme son récent succès à Deauville et marque des points en vue du Prix de la Californie (L), même s’il lui faudra encore progresser pour espérer remporter la Listed. Son jockey, Christophe Soumillon, a commenté sur Equidia : « En dernier lieu, à Deauville, il avait gagné de très peu. C’est un poulain avec lequel il ne faut pas prendre l’avantage trop tôt. Aujourd’hui, il a biaisé à gauche, il a fallu changer le bâton de main, l’équilibrer et il est venu ajuster le cheval de Franck [Blondel, ndlr], qui avait pris de l’avance. C’est un poulain plaisant, qui a du potentiel. Il devrait progresser de course en course. »

 

La famille de Malakim. Élevé par son propriétaire, les Aga Khan Studs, Markazi est un fils de Dark Angel et de Marasima (Barathea). C’est le dernier produit de la jument à avoir été élevé par les Aga Khan Studs car Marasima a été vendue à Baileys Horse Feed en décembre 2014, à Arqana. Ses quatre produits référencés en France ayant couru sont tous gagnants. Marasima, entraînée par Jean-Claude Rouget, a couru une seule fois, à 2ans, pour une victoire. La deuxième mère, Marilaya (Shernazar), a donné Maralan (Priolo), gagnant de Gr2 sur le steeple en Irlande. Il s’agit de la famille Mayonga, gagnante des Fleur de Lys Stakes (L), et de Malakim, gagnant d’un Prix d’Hédouville (Gr3).

   Royal Applause
  Acclamation 
   Princess Athena
 Dark Angel  
   Machiavellian
  Midnight Angel 
   Night at Sea
MARKAZI (M3)   
   Sadler’s Wells
  Barathea 
   Brocade
 Marasima  
   Shernazar
  Marilaya 
   Mariyada