Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Courses / 27.01.2017

PRIX DU PIC HARDI (Maiden) - Roc Angel, en toute logique

CHANTILLY, VENDREDI

 

PRIX DU PIC HARDI (Maiden)

Roc Angel, en toute logique

Un moment proposé à 1/10 (cote finale de 6/10), Roc Angel (Rock of Gibraltar) a ravi ses nombreux supporters en s’imposant dans ce Prix du Pic Hardi (Maiden). Le représentant d’Antoine Gilibert était le cheval de la course dans ce maiden et il y a ouvert son palmarès, malgré son parcours en épaisseur (il s’élançait de la stalle située le plus à l’extérieur). Dans la ligne droite, tout ne fut pourtant pas si simple pour le pensionnaire de Fabrice Chappet. Baby Jane (Hannouma) est venue l’attaquer franchement, lui prenant même un moment l’avantage, mais Roc Angel a su repartir pour aller passer le poteau en première position.

Ce succès de Roc Angel est très logique. Pour sa dernière sortie, il avait terminé deuxième d’un maiden à Deauville, le 6 janvier et, auparavant, lors de ses deux premières courses, il avait plutôt bien couru. Dans un tel lot, une victoire était la moindre des choses que l’on pouvait attendre de Roc Angel.

Il faut noter, dans ce Prix du Pic Hardi, la chute au départ de La Passione (Kendargent), qui avait une chance ici et s’est cabrée à l’ouverture des stalles, éjectant ainsi son jockey.

 

Une souche maternelle américaine. Élevé par Deln Ltd et Howard Kaskel, Roc Angel a été acheté 45.000 € par son entraîneur en octobre 2015 à Deauville (Arqana). C’est un fils de Rock of Gibraltar et de Forewarned (Grand Lodge), gagnante à 3ans à Deauville. La deuxième mère de Roc Angel est Debbie’s Nex (Arctic Tern), qui a produit la gagnante de Gr1 aux États-Unis Caffe Latte (Seattle Dancer). La troisième mère de Roc Angel, Babes Sis, est gagnante à 3ans outre-Atlantique.