Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX RENAUD DE TAUZIA - Irish Dance ouvre son palmarès

Courses / 22.01.2017

PRIX RENAUD DE TAUZIA - Irish Dance ouvre son palmarès

PAU, DIMANCHE

 

Irish Dance (Irish Wells) était l’une des trois seules pouliches engagées dans le Prix Renaud du Tauzia. Plébiscitée par les joueurs (cote de 5,5/1), elle n’a pas déçu en signant sa première victoire pour sa troisième sortie. Auteure de bons débuts à Angers, où elle avait conclu deuxième, elle nous avait laissés sur notre faim pour ses premiers pas en steeple, déjà à Pau. Partie à sa main, elle a longuement évolué dans la seconde moitié du peloton alors que Sabay Sabay (Satri) et Dad (Network) dirigeaient les débats. La pouliche de Didier Giethlen et Arnaud Chaillé-Chaillé a gagné des rangs au dernier passage en face, si bien qu’elle a abordé le tournant final en troisième position derrière Dad et Dark and Sweet (Al Namix). Au saut de la dernière haie, Dad a fait une faute et Dark and Sweet lui a pris le meilleur, bientôt imité par Irish Dance.

Dans les cent derniers mètres, Irish Dance s’est défaite facilement de ses rivaux pour l’emporter nettement. Dark and Sweet a conservé la deuxième place, terminant devant De ce Pas Sivola (Assessor) et Dad, lequel faisait sa réapparition et ses premiers pas en steeple.

La souche d’Oculi et de Balko. Coélevée par Laure Giethlen Cadiergues et Didier Giethlen, Irish Dance est une fille d’Irish Wells et de Rodika (Kapgarde), une jument inédite élevée par Gildas Blain (l’homme de Balko…). Irish Dance est la première lauréate de sa mère. Deuxième mère d’Irish Dance, Chikiwi (Saint Cyrien) a gagné en plat et s’est placée en obstacle. Elle a produit Tyko (Robin des Champs), deuxième du Prix Carmarthen (Gr3) et lauréat du Prix Univers II (L), et Aimela (Sagamix), la mère de The Saint James (Saint des Saints), deuxième du Prix Congress (Gr2) et de l’utile Sanpaco (Saint des Saints).

Troisième mère d’Irish Dance, La Main Heureuse (Rex Magna) a donné Ottolina (Saint Cyrien), mère d’Oculi (Denham Red), vainqueur des Prix Maurice Gillois, Ferdinand Dufaure (Grs1) et Congress (Gr2), et de l’étalon Jeu St Eloi, et Ella Royale (Royal Charter), génitrice de l’étalon Balko, lauréat des Prix Congress, Georges de Talhouët-Roy (Grs2) et d’Indy (Gr3), de Piraya (Lost World), vainqueur du Prix Edmond Barrachin (Gr3) et de Klyne (Volochine), gagnante sur le steeple d’Auteuil et mère de l’étalon Pétillo.

   Sadler’s Wells
  Poliglote 
   Alexandrie
 Irish Wells  
   Kendor
  Sign of the Vine 
   Irish Source
IRISH DANCE (F4)   
   Garde Royale
  Kapgarde 
   Kaprika
 Rodika  
   Saint Cyrien
  Chikiwi 
   La Main Heureuse