Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR – ÉPISODE 1 - L’équipe junior de Jean-Claude Rouget, des espoirs en technicolor

Courses / 31.01.2017

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR – ÉPISODE 1 - L’équipe junior de Jean-Claude Rouget, des espoirs en technicolor

 

Par Franco Raimondi

Nous sommes désormais en février et dans les écuries, c’est la période des rêves. Pour vous la faire partager, nous avons joué les curieux et recensé les 2ans déclarés à l’entraînement chez plusieurs entraîneurs figurant régulièrement en haut des palmarès. Nous commençons par l’équipe junior de Jean-Claude Rouget, une équipe de plus de cent joueurs !

Jean-Claude Rouget entame la saison 2017 avec plus de 100 poulains et pouliches de 2ans (104 selon le pointage du 26 janvier, POUR CONSULTER CETTE LISTE, CLIQUEZ ICI avec le lien : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2017/01/Les-2ans-de-JCR.pdf).

Si les 3ans sont la colonne vertébrale d’une écurie, les 2ans sont le futur. C’est banal mais vrai. En France la carrière de juvenile  n’est pas un objectif en soi, comme en Angleterre, où des entraîneurs ont bâti leur succès sur les 2ans. Ce fut le cas de Richard Hannon, le père, qui a établi un record en 2013 quand il avait présenté 177 poulains de 2ans pour gagner 135 courses avec 92 sujets différents.

Chez nous, les 2ans sont exploités plutôt avec un œil sur la saison classique qui suit. C’est pour cela que les chiffres des 2ans de Jean-Claude Rouget sont très impressionnants. En 2016, l’équipe junior de l’entraîneur palois a remporté 54 victoires en 154 courses, soit une réussite de 35,06 %. L’entraîneur a enregistré 37 gagnants individuels pour 58 partants (soit un taux de réussite de 63,79 %).

La génération née en 2013 – celle d’Almanzor (Wootton Bassett), La Cressonnière (Le Havre), Qemah (Danehill Dancer), Zelzal (Sea the Stars) et Jemayel (Lope de Vega) pour ne citer que les lauréats de Gr1 – avait enregistré presque les mêmes pourcentages (34,54 % de victoires et 62,5 % de gagnants) mais sur une base plus large. Les 2ans de 2015 avaient gagné 76 courses sur 220 partants et 50 des 80 poulains de 2ans qui avaient couru furent gagnants.

Arqana, le marché de référence. L’équipe actuelle est bonne, très bonne, avec un mélange parfait de chevaux élevés par leurs propriétaires et d’autres achetés aux ventes. Les 2ans qui sont passés sur un ring en 2016 sont au nombre de 61, dont quatre rachetés, y compris le plus cher de tous, la demi-sœur par Dubawi de la gagnante de Gr1 Giofra (Dansili). La vente d’août Arqana est bien sûr le marché de référence pour le shopping de Jean-Claude Rouget : 36 de ses 2ans ont été adjugés sur le ring deauvillais pour un chiffre d’affaires de 4.950.000 €. Le "Rouget moyen" coûte donc 137.500 € et 22 sujets ont été achetés pour 100.000 € ou moins – une barre psychologique pour beaucoup de propriétaires et pour l’entraîneur lui-même. À la vente d’octobre, 14 achats ont été effectués, pour un prix moyen de 110.640 €, dont six à plus de 100.000 €. Cette fameuse barre a aussi été respectée à l’étranger : sur sept achats à Tattersalls Octobre (book 2), Goffs UK et Keeneland Septembre, la majorité a été achetée à moins de 100.000 €.

Le paquet des homebreds. Au sein de l’écurie, Le Havre est l’étalon le plus représenté avec ses 2ans. Douze de ses produits ont rejoint l’écurie, et dix d’entre eux appartiennent à Gérard Augustin-Normand et ses associés. Les deux autres sont un mâle, acheté pour 75.000 € par Laurent Dassault, et un poulain élevé par Son Altesse l’Aga Khan, issu de la maiden Cherana (Sinndar) appartenant à la souche Lagardère qui a donné, entre autres, le triple gagnant de Gr1 Cherry Mix (Linamix). Jean-Claude Rouget est aussi bien loti dans le rayon Galileo. Il a cinq pouliches de l’étalon vedette de Coolmore, dont trois de Joseph Allen qui est le propriétaire de Susan B Anthony, une propre sœur du gagnant de Gr1 et étalon Rip van Winkle. Mission Impassible est le premier produit de la rapide Margot Did (Exceed and Excel), lauréate de Gr1, et appartient à l’association Riviera Equine, haras d’Étreham et Maurice Lagasse. Al Shaqab a confié à l’entraîneur palois le deuxième produit de Zagora (Green Tune), achetée pour 2.500.000 $ après sa victoire dans le Breeders’ Cup Filly & Mare Turf.

Camelot, le coup de cœur. Vingt et un poulains sont issus d’étalons First Season. Jean-Claude Rouget avait dit que les premiers produits de Camelot lui avaient tapé dans l’œil. Il a acheté six fils du quasi-lauréat de la Triple couronne, quatre femelles et deux mâles, dans une fourchette allant de 40.000 à 260.000 €. Intello compte trois produits dans l’équipe espoir, tous des pouliches, dont une demi-sœur de la gagnante de Gr3 Pacifique (Montjeu) et de la lauréate de Listed Prudenzia (Dansili), la mère de la classique Chicquita (Montjeu). Elle a coûté 360.000 € et dans la base de données de France Galop, elle n’a pas encore de propriétaire déclaré (propriétaire en instance). Declaration of War est à l’origine de trois poulains. Les autres nouveaux étalons sont Dabirsim, Dawn Approach, George Vancouver, Most Improved, Pedro the Great, Penny’s Picnic et Style Vendôme.

Des nouvelles casaques. Vingt-sept propriétaires différents ont des 2ans à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget, avec différentes combinaisons sur certains sujets. Gérard Augustin-Normand possède, en nom propre ou avec ses associés, 16 poulains ; Son Altesse l’Aga Khan 10, alors que Joseph Allen en a 8, soit un de plus que le cheikh Hamdan Al Maktoum, Al Shaqab et Daniel-Yves Trèves. Antonio Caro est à 6 unités.

Parmi les nouveaux propriétaires il faut remarquer François Pinault avec 3 sujets et Sunderland Holdings. L’entité courses de la famille Tsui a confié à l’entraîneur 5 pouliches, toutes achetés aux ventes Arqana, pour  une addition de 1.005.000 €. Une autre nouvelle casaque est celle du propriétaire qatari Abullah Al Attiyah, qui a acheté quatre poulains à la vente Arqana, y compris le demi-frère, par Lawman, de Qemah.

Frères et sœurs de… Jean-Claude Rouget a dans ses boxes les frères et sœurs de presque tous ses bons chevaux sauf Gratot (Le Havre), le propre frère de La Cressonnière, vendu à Blandford Bloodstock en août dernier (et qui devrait être entraîné par John Gosden)… Jean-Louis Bouchard lui a confié Sounds Good (Falco), le demi-frère d’Almanzor (Wootton Bassett), acheté pour 140.000 € à la vente d’octobre. La petite sœur, par Elusive City, d’Ervedya (Siyouni) est une des vedettes du lot Aga Khan. Le Palois avait aussi entraîné Zagora dont il a la fille par Galileo et le frère par Dansili.

Cinq espoirs à suivre. Il n’est pas compliqué de désigner un five to follow en prenant les Galileo issus des gagnantes de Gr1.

Nous avons fait un choix plus original :

  • Daynawar (M, par Shamardal & Dayita, par Dansili)

Deuxième produit d’une demi-sœur, gagnante, de Dalakhani (Darshaan). Il est issu de la grande souche des D de Son Altesse l’Aga Khan. Il n’a pas l’origine d’un poulain précoce mais la classe coule dans ses veines.

  • The Crooner (M, par Martaline & Viva Maria, par Kendor)

Rassurez-vous, Jean-Claude Rouget ne veut pas faire son retour à l’obstacle. Ce poulain gris, acheté pour 75.000 € à Arqana par Daniel-Yves Trèves, est un demi-frère de Native Khan (Azamour), placé des 2.000 Guinées de Frankel.

  • N. (F, par Snitzel & Tazkara, par Sinndar)

Jusqu’à samedi, cette pouliche était seulement une fille de Snitzel issue de la souche de la championne Texana (Relic). Maintenant c’est la demi-sœur de Whisky Baron (Manhattan Rain), le lauréat du Sun Met, la course la plus importante en Afrique du Sud.

  • Spirit Mission (M, par Scat Daddy & Louve Royale, par Peintre Célèbre)

Un fils de Scat Daddy peut devenir un 2ans pour Royal Ascot, comme disent les Anglais. Ce poulain, issu d’une souche Wildenstein, est un demi-frère de la placée de Gr3 Stay the Night (Arch).

  • N. (F, par Frankel & Harmonious, par Dynaformer)

Cette pouliche est le premier produit vivant de Harmonious (Dynaformer), une double lauréate de Gr1 qui avait battu Zagora aux États-Unis. Al Shaqab avait dépensé pour la poulinière 2.800.000 $ à Keeneland, en novembre 2012.