Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE SPORT PAR LE TEMPS - La démonstration de force d’Arrogate

International / 30.01.2017

LE SPORT PAR LE TEMPS - La démonstration de force d’Arrogate

« Pace makes the race » : la performance d’Arrogate (Unbridled’s Song), samedi soir dans la Pegasus World Cup Invitational (Gr1), est l’illustration parfaite de cette maxime américaine. L’étude des temps bruts et partiels du champion de Juddmonte permet d’avoir une idée plus précise du niveau de cette performance.

On attendait un match entre Arrogate et California Chrome (Lucky Pulpit) : il n’a pas eu lieu. L’alezan a été victime à la fois de son numéro 12 dans les stalles, ce qui est loin d’être un cadeau sur le parcours des 1.800m en dirt de Gulfstream Park, et d’un souci physique. Samedi soir, il n’a été que l’ombre de lui-même et sort par la petite porte, mais il ne faut pas oublier quel grand cheval il a été.

Arrogate, au contraire, avait hérité du numéro 1 dans les boîtes. Sur le parcours des 1.600m ou plus sur le dirt de Gulfstream Park, ce numéro a donné 24 % des gagnants durant la dernière année !

Deux épreuves majeures se disputent à Gulfstream sur le parcours de 1.800m en dirt : le Florida Derby, réservé aux 3ans, et le Donn Handicap, qui se court habituellement début février et réunit ce qui se fait de mieux sur le dirt.

Pour évaluer objectivement la performance d’Arrogate, nous nous sommes basés sur les temps réalisés par les lauréats de Donn Handicap entre les années 2010 et 2016. Le record du parcours est détenu par Lea (First Samurai), gagnant en 1’46’’86, le 9 février 2014, du Gr1 disputé sous la formule handicap. Lea portait 53 kilos.

Le troisième meilleur temps brut. Arrogate a réalisé l’excellent chrono de 1’47’’61, soit le troisième meilleur temps brut du parcours. Il faut rappeler que le gris portait 56,5 kilos. La course est partie sur des bases très élevées, sous l’impulsion de Noble Bird (Birdstone) et Neolithic (Harlan’s Holiday). Les 800 premiers mètres ont été couverts en 46’’14. Arrogate était alors en troisième position, soit une place idéale. Il a pris l’avantage au bout de 1.200m, cette distance ayant été couverte en 69’’80. Là aussi, il s’agit d’un excellent temps. Le cheval a creusé le trou entre les 1.200 et les 1.600m, et a réellement fait la différence à ce moment du parcours. Il a parcouru le mile en 1’33’’90. Sachant que le record du parcours du mile est de 1’33’’13, réalisé par Normandy Invasion qui portait 54 kilos, on se rend compte du rythme d’enfer imprimé par Arrogate. Cela explique aussi pourquoi la fin de course a été plus compliquée.

Les 200 derniers mètres ont été couverts en 13’’71, un temps à mettre en parallèle avec la moyenne de 12’’62 des lauréats de Donn Handicap entre 2010 et 2016. Le temps des 600 derniers mètres n’est pas bon non plus : 37’’81, par rapport aux 37’’04 en moyenne dans le Donn Handicap. S’il n’avait pas gagné la Breeders’ Cup Classic sur 2.000m, on aurait même pu émettre des doutes sur sa tenue ! En fait, le cheval est allé tellement vite en début de parcours qu’il l’a payé pour finir. C’est aussi pour cette raison que l’impression visuelle laissée par Shaman Ghost (Ghostzapper), le 2e, est si bonne : il est venu passer des chevaux sur leurs fins après s’être économisé pendant la première partie du parcours. L’impression visuelle est donc à modérer car il parcourt les 600 derniers mètres en 37’’85.

NomDatePoidsCatégorieDist. surf.Tps brutL600mL200mSect. rat.
Arrogate28/01/201756,5Gr1 Pegasus1.800 dirt107,6137,8113,71120
Quality Road06/02/201056Gr1 Donn Hdcp1.800 dirt107,4937,4212,71119
Lea09/02/201453Gr1 Donn Hdcp1.800 dirt106,8635,9612,12113
Graydar09/02/201352,5Gr1 Donn Hdcp1.800 dirt108,2537,6612,89106,5
Giant Oak05/02/201153,5Gr1 Donn Hdcp1.800 dirt108,2336,3812,64106,5
Mshawish06/02/201653Gr1 Donn Hdcp1.800 dirt107,8935,8112,29106,5
Constitution07/02/201554Gr1 Donn Hdcp1.800 dirt109,5138,3312,9104,5
Hymn Book11/02/201253Gr1 Donn Hdcp1.800 dirt109,2637,6912,82102
Standard53,5Gr1 Donn Hdcp1.800 dirt108,237,0412,62108,5

 

À la lumière de toutes ces données, la performance d’Arrogate ce samedi est clairement inférieure à celle réalisée dans le Breeders’ Cup Classic. Néanmoins, il est au-dessus des six derniers lauréats de Donn Handicap selon les sectionnal ratings en poids ajustés.

Un beau vainqueur, un hippodrome à guichets fermés, des enjeux importants, un buzz incroyable avant l'épreuve : cette course a pleinement joué son rôle. Le pari de l’innovation, qui manque cruellement à notre milieu, a fonctionné. Pourquoi ne fonctionnerait-il pas à Longchamp, pour une version 2.000m sur le turf de cette Pegasus World Cup ?