Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

TRIBUNE LIBRE - Le centre de Dozulé n’a pas les budgets pour lutter contre la rhodococcose

Élevage / 31.01.2017

TRIBUNE LIBRE - Le centre de Dozulé n’a pas les budgets pour lutter contre la rhodococcose

Pierre Julienne (président du groupe Développement du conseil scientifique des haras), Gérard Gourault (président du Gaet), Loïc Malivet (président de la Fédération des éleveurs de chevaux de sang), Yves Chauvin (S.H.F.) et Éric Rousseaux (Société française des équidés du travail) ont adressé un courrier au président du Conseil scientifique des haras, au directeur de l’Ifce et au président de la fondation Hippolia.

« Messieurs les présidents et directeur,

La maladie dite de Rhodococcus continue de sévir dans nos élevages. Étant connue comme la maladie causant aujourd’hui le plus de pertes, elle a été classée plusieurs fois au niveau du

Conseil scientifique des Haras par les représentants des éleveurs comme la maladie à traiter en priorité par la recherche. Nous apprenons que le centre de Dozulé, qui a la compétence pour s’occuper de cette maladie, n’a pas les budgets nécessaires pour explorer ce domaine.

Pour autant les recherches à mener ne manquent pas :

- amélioration du protocole de production des autovaccins et de leur utilisation ;

- amélioration du protocole d’utilisation des sérums et des vaccins sur les foals ;

- vérification à posteriori de l’efficacité des programmes utilisés ;

- en cas de déclaration de la maladie, amélioration des traitements avec comme objectif d’avoir des protocoles plus légers à mettre en place.

Les associations représentatives de l’élevage signataires de cette lettre demandent à chacun des destinataires de tout mettre en œuvre et de coordonner leurs moyens pour répondre à notre demande pressante. »