Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

AL MAKTOUM CHALLENGE ROUND 3 (GR1 PA) - Handassa s’impose courageusement

International / 23.02.2017

AL MAKTOUM CHALLENGE ROUND 3 (GR1 PA) - Handassa s’impose courageusement

MEYDAN (AE), JEUDI

 

Handassa (Madjani) est allé au bout de son effort pour s’imposer dans l'Al Maktoum Challenge Round 3 (Gr1 PA), ce jeudi à Meydan. Pour sa rentrée, dans le Round 2 de cet Al Maktoum Challenge, il avait faibli à la fin après avoir notamment raté son départ. Une fois encore, le pensionnaire de François Rohaut a perdu quelques précieuses longueurs, mais le fils de Madjani n’a jamais rien lâché et a fini par s’imposer après une belle lutte avec son compagnon de couleurs Versac Py (Njewman). Af Al Hazer (Af Al Buraq) a pris la troisième place après un bon effort final.

Avec le 10 (sur 11) dans les stalles de départ, Handassa a été pris de vitesse en partant avant que son jockey, Jim Crowley, ne le recolle au peloton. Plutôt que de rester à l’arrière-garde, Handassa a entamé son effort tout à l’extérieur dans la ligne d’en face, évitant ainsi les projections. Soutenu aux bras dans le tournant, il est venu sur la ligne des premiers avant de prendre l’avantage en compagnie de Versac Py. La lutte a été belle mais le fils de Madjani était trop fort. Semblant battu le long de la corde, Af Al Hazer est finalement revenu faire un bel effort final en pleine piste.

« Un cheval très talentueux. » Premier jockey de la casaque du cheikh Hamdan, Jim Crowley était ravi de voir Handassa s’imposer : « C’est un cheval très talentueux. Il a encore une fois été un peu lent en partant, mais sa position dans les stalles n’était pas avantageuse et l’obligeait de toute façon à devoir faire un effort. Toutefois, comme je l’ai dit, il a vraiment beaucoup de talent et une fois qu’il a entamé son effort, il était difficile de venir lui prendre l’avantage. »

Handassa semble désormais prêt pour la belle course, le Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA), le jour de la Dubai World Cup, comme a conclu Jim Crowley : « S’il négocie mieux son départ, Handassa aura une très belle chance. »

Pour revoir la course : https://youtu.be/75Y9P9s7WRg

Un petit-fils de Cherifa. Handassa est par l’étalon Madjani (Tidjani), triple lauréat du Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA) et qui officie pour le compte de Shadwell Stud. La mère de Handassa, Ziva (Dormane), a remporté en son temps les Hatta International Stakes (Gr1 PA) et est surtout une fille de la championne Cherifa (Chéri Bibi), qui fut la meilleure jument de sa génération. Cette souche très célèbre de la famille Watrigant a donné les chefs de race Dormane (Manganate) et Manganate (Saint Laurent), mais également un cheval comme Manark (Mahabb), lauréat de l’édition 2015 de la Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA) et qui prenait part à l’épreuve aujourd’hui. Handassa est le premier gagnant à ce niveau de son père, Madjani. Il a été élevé au haras de Saint-Faust.