Télécharger la dernière édition
French Purebred Arabian

French Purebred Arabian

Al Rayyan Cup -  Prix Kesberoy (Gr1 PA)

03.02.2017

Al Rayyan Cup - Prix Kesberoy (Gr1 PA)

[Extrait du numéro 1 du magazine The French Purebred Arabian, publié en septembre 2012]

AL RAYYAN CUP : 7/08/2012 (Gr1 PA – 2.000m – 50.000€ - 3 ans)

Invaincu en trois sorties, Dahor de Brugère FR (Dahess) profite cette fois de la perte de la cravache de Christophe Soumillon, en selle sur l’animateur Mushrae FR (Munjiz) pour placer son nez devant le poteau d’arrivée. Le poulain de Cheikh Joaan Bin Hamad Al Thani réalise pourtant ce jour-là une fin de course sortant de l’ordinaire puisqu’il était encore loin à l’entrée du dernier tournant ! Munzade FR (Munjiz) prenait, à distance, la 3e place.

Les frayeurs de son clan

Pour le jockey Jean-Bernard Eyquem, mieux valait en rire : « Il est un peu bébé mais c’est un petit champion. Il progresse à chacune de ses sorties, ce qui est de très bon augure pour l’avenir. » Son entraîneur, Jean-François Bernard confiait : « On a eu très peur. Il est venu gagner sur le poteau mais il a vraiment fait un truc phénoménal car il était encore loin à mi-tournant. En tenant la distance, il a montré qu’il était un vrai bon cheval, pas seulement précoce. »

De la graine de champion

Acquis 20.000 euros aux ventes Arqana de pur-sang arabes de septembre 2010 par Jean-Pierre Deroubaix, Dahor de Brugère est le fils du champion Dahess GB (Amer) dont c’est la première production. Meilleur pur-sang arabe en 2007, il a enlevé pas moins de 13 Gr1 PA dans le monde pour l’entraînement du français Alban de Mieulle et les couleurs de Cheikh Abdullah Bin Khalifah Al Thani (Umm Qarn Farm). Il fut l’objet d’une enchère record de 1.050.000 euros par Jean-Pierre Deroubaix aux ventes Arqana de pur-sang arabes de septembre 2007. Il stationne au Haras de Gélos et fait la monte à partir de 2.500 euros.

La mère de Dahor de Brugère, Dormadora FR (Dormane) a fait une honnête carrière de course pour le compte de Jean-Pierre Totain. Lauréate du President of the UAE Challenge Derby à Ostende en août 2001, elle était ensuite battue du minimum dans le Critérium des Pouliches à Tarbes. Elle réussissait l’année suivante à se classer 2e du Grand Prix de Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid sur l’hippodrome de Casablanca. C’est son meilleur produit à l’heure actuelle.