Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le mot de la fin : Cross

Courses / 03.02.2017

Le mot de la fin : Cross

Le cross revit depuis l’apparition de la Crystal Cup. La discipline possède une bonne moyenne de partants lors des étapes du challenge européen où le public se déplace en nombre. Ses obstacles spectaculaires, ses chevaux à la grande longévité, ses courses de longues distances au cours desquelles on peut profiter longuement des chevaux en piste… Le cross a beaucoup d’atouts à faire valoir. Au moment où le Président de Rothschild réfléchit à attribuer un Gr3 en obstacle à la région ouest (le Sud-Ouest, le Sud-Est en sont déjà pourvus), pourquoi ne pas choisir un cross ? La discipline et ses acteurs le méritent. Car, au fond, qu’est-ce que les Groupes ? Des épreuves de sélection. Et en obstacle, elle passe aussi par le cross. Les éleveurs d’obstacle reconnaissent volontiers que les juments de cross font de bonnes poulinières. La mère du champion First Gold (Grand Steeple-Chase de Paris, et du King George VI Chase…) en est un bon exemple. Le cross est donc gagnant sur tous les tableaux : sportif, élevage et populaire. C’est aussi une spécialité qui met en valeur le talent des professionnels et l’implication de bien des bénévoles de nos régions. Il ne lui manque qu’un Gr3 !