Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE MOT DE LA FIN - Couverts

Autres informations / 26.02.2017

LE MOT DE LA FIN - Couverts

 

Dans l’édition du 25 février, "Le mot de la fin" évoquait la fermeture du lundi au samedi du restaurant panoramique d’Auteuil. De manière un peu rapide, ce billet y voyait un signe de désaffection pour l’obstacle. Or ce n’est pas de cela qu’il s’agit. Cette fermeture partielle trouve son origine dans un manque de fréquentation. Le restaurant n’a pas trouvé son équilibre économique. Dans un contexte de rationalisation, cette mesure a du sens. Mais cet emplacement a un autre potentiel. Il est le seul restaurant d’hippodrome qui touche Paris même, ce qui rend facile sa fréquentation par des hommes d’affaires. Sa situation est idéale. Il y a dans cette zone une clientèle à la recherche de tables nouvelles et de qualité. Le succès des restaurants du bois de Boulogne en atteste. Par le passé, lorsqu’un golf occupait le centre de l’hippodrome, une offre de restauration assez simple y était proposée. Et pourtant, la fréquentation était bonne, en particulier à la belle saison. En province, certaines sociétés de courses ont des restaurants qui fonctionnent bien au quotidien et c’est aussi le cas d’autres lieux atypiques comme "Le 7", le restaurant de la Cité du vin à Bordeaux. Il y a donc certainement un potentiel à exploiter à Auteuil.