Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Décharge pour les femmes : les Britanniques ne comprennent pas

Courses - International / 04.02.2017

Décharge pour les femmes : les Britanniques ne comprennent pas

Décharge pour les femmes : les Britanniques ne comprennent pas

L’annonce par France Galop de l’instauration d’une décharge de deux kilos pour les femmes a fait réagir outre-Manche.

Là-bas, les femmes sont beaucoup plus nombreuses à monter en courses, et certaines ont gagné au plus haut niveau, en plat comme en obstacle. Josephine Gordon a même été sacrée meilleur apprenti en 2016, et collabore désormais avec Hugo Palmer.

Fin 2015, après le succès de Michelle Payne dans la Melbourne Cup, Tony McCoy avait suggéré qu’une décharge pour les femmes serait la bienvenue. Comme celle que reçoivent les pouliches ! Cette déclaration était restée sans suite, et encore aujourd’hui, la BHA a déclaré ne pas vouloir suivre l’exemple français, en tout cas pour le moment.

Du côté des professionnelles britanniques, c’est plutôt l’incompréhension qui domine.

 

Morceaux choisis :

 

Lizzie Kelly (première femme à avoir gagné un Gr1 en obstacle outre-Manche)

« Si j’étais un homme et voyais Nina Carberry venir à côté de moi avec un avantage de deux kilos, je serais tout simplement horrifié ! La France essaie d’aider les femmes, et je ne sais pas si c’est un pas dans la bonne ou la mauvaise direction. Mais je ne pense pas que ce soit le bon moyen pour promouvoir les femmes au meilleur niveau. » Le fait que cette décharge ne s’applique pas dans les Groupes et les Listeds l’a fait aussi réagir : « C’est comme si nous étions faibles dans les courses normales, et aussi fortes que les hommes dans les Groupes. Cela n’a aucun sens. Soit nous sommes deux kilos plus faibles qu’eux, soit nous ne le sommes pas. Cela enlève toute crédibilité à cette mesure. » Lizzie Kelly est déjà venue monter en France et elle pense y revenir : « Je vais probablement retourner en France cet été et, qui sait, peut-être aurai-je quelques montes supplémentaires… »

 

Hayley Turner (triple gagnante de Gr1 en plat, et désormais consultante sur ITV)

« C’est un choc, et j’étais très surprise de l’apprendre. Personnellement, si j’avais réalisé ce que j’ai réalisé avec une décharge de deux kilos, j’aurais eu l’impression de tricher un peu. Ce n’est pas juste pour les garçons, pour lesquels le métier est très dur aussi. Mais si une telle mesure était adoptée dans les courses black type, je réfléchirais à rechausser les bottes ! »

 

Josephine Gordon (meilleure apprentie anglaise en 2016)

« Certains sont pour, d’autres contre, mais personnellement, je me trouve un peu offensée par cette mesure… J’ai monté contre les hommes en tant qu’apprentie, avec une décharge, et maintenant je ne l’ai plus. Je n’ai pas spécialement envie qu’une telle mesure arrive ici, mais si c’était le cas, j’en tirerais le meilleur profit. »