Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

DUBAI MILLENIUM STAKES (GR3) - Zarak, royal pour sa rentrée

International / 16.02.2017

DUBAI MILLENIUM STAKES (GR3) - Zarak, royal pour sa rentrée

MEYDAN, JEUDI. Sur le "papier", Zarak  (Dubawi) était le cheval de la course dans ces Dubai Millenium Stakes (Gr3). Deuxième du champion Almanzor (Wootton Bassett) dans le Prix du Jockey Club (Gr1) et dans le Prix Guillaume d’Ornano - Haras du Logis Saint-Germain (Gr2), le représentant de Son Altesse l’Aga Khan trouvait un lot largement à sa portée pour sa rentrée et a balayé l’opposition, laissant une très belle impression visuelle.

Zarak n’a pas été le plus rapide à l’ouverture des stalles. Il a patienté derrière les premiers sur une troisième épaisseur – mais couvert – dans une course emmenée par Promising Run (Hard Spun) et Elite Excalibur (Fastnet Rock). À l’entrée de la ligne droite, Christophe Soumillon n’avait toujours pas bougé, alors que ses adversaires commençaient à être actionnés. Une fois le jour trouvé, Zarak a accéléré facilement, à peine sollicité aux bras. Christophe Soumillon pouvait regarder l’écran géant : Zarak avait pris du champ sur ses adversaires.

L’ancien français Earnshaw (Medaglia d’Oro) regagne du terrain sur lui dans les cent derniers mètres, mais Zarak avait alors ralenti la cadence. Une longueur trois quarts les sépare. Promising Run est troisième, à une longueur trois quarts. Il faudra revoir Elliptique  (New Approach), qui a conclu dernier mais s’est montré très brillant, isolé côté corde.

Pour voir la courses : https://youtu.be/5dmBwaUEaLQ

Une bonne mise en jambe. Zarak décroche son premier Groupe et, sur ce qu’il montre ce jeudi, cela devrait en amener d’autres, d’autant plus que le poulain n’était pas forcément à 100 % pour cette rentrée. Son objectif prochain se situe ailleurs, certainement lors de la nuit de la Dubai World Cup (Gr1). Reste à savoir sur quelle course se portera le choix de son entourage : les 2.400m de la Dubai Sheema Classic présentée par Longines ou les 1.800m de la Dubai Turf (Grs1) ? Sachant que les tenants des titres, Postponed (Dubawi) et le japonais Real Steel (Deep Impact), seront de nouveau présents. Dans tous les cas, l’opposition sera – très logiquement – beaucoup plus relevée, avec quelques-uns des meilleurs européens et japonais.

Cette rentrée est aussi encourageante dans l’attitude, car Zarak peut se montrer parfois un peu tendu, notamment en transpirant dans l’avant-course. Ce jeudi, le pensionnaire d’Alain de Royer Dupré n’a transpiré ni avant ni après, se montrant détendu. Joint par téléphone, Alain de Royer Dupré nous a dit : « C’est une remise en route et il ne nous a pas déçus. Zarak a beaucoup changé physiquement, il a grandi, s’est dessiné. Il s’est montré plus détendu qu’à son habitude. Aujourd’hui, je voulais voir cela, dans ce lot. Sur ce que nous avions vu à l’entraînement, nous savions qu’il avait fait de gros progrès. Maintenant, il va falloir décider de la suite. Il ne faut pas se précipiter, voir comment le cheval récupère. Mais c’est rassurant de le revoir comme cela, de revoir le poulain du Prix du Jockey Club. »

Christophe Soumillon, a donné un premier avis sur la question Sheema Classic/Dubai Turf auprès de la télévision dubaïote : « Il peut parfois être un peu brillant et il est difficile de savoir s’il va finir par se poser. Il est également difficile de se prononcer à Meydan sur 2.400m, car cela peut être très tactique, avec des chevaux qui partent très vite et un brusque ralentissement en face et, s’il n’arrivait pas à se détendre, il pourrait trouver le temps un peu long. Pourquoi pas dans le futur mais, actuellement, je pense qu’il montre plus de vitesse que de tenue. »

Un fils de la championne Zarkava . Élevé par les Aga Khan Studs, Zarak est un fils du top-étalon Dubawi et de la championne Zarkava  (Zamindar), invaincue en sept sorties et quintuple lauréate de Gr1 : Prix Marcel Boussac, Poule d’Essai des Pouliches, Prix de Diane, Qatar Prix Vermeille et Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Il est le quatrième produit de sa mère et le premier à avoir débuté. Zarkava a aussi un 3ans par Redoute’s Choice nommé Zarmitan, une pouliche de 2ans par Frankel et un yearling par Invincible Spirit. Zarkava est une fille de Zarkasha (Kahyasi), qui a aussi donné Zarshana (Sea the Stars), gagnante de Groupe, et Zarkandar (Azamour), lauréat de Gr1 sur les claies britanniques ainsi que du Grand Prix d’Automne (G1). Il s’agit d’une très vieille souche Aga Khan, celle de Petite Étoile.

7e · 19h00 > Dubai Millennium Stakes

Gr3 - 3ans et plus - 183.706 € - 2.000m

1er       ZARAK (56,5) M4

(Dubawi & Zarkava)

Pr/S.A. l'Aga Khan - El/S.A. l'Aga Khan

Ent/A. de Royer Dupré - J/C. Soumillon

2e        EARNSHAW (57) M6

(Medaglia d'Oro & Emily Bronte)

Pr/Cheikh Ham. b. M Al Maktoum - El/Darley Stud Management Co

Ent/S. Bin Ghadayer - J/M. Barzalona

3e        PROMISING RUN (56) F4

(Hard Spun & Aviacion)

Pr/Godolphin - El/Darley Stud

Ent/S. bin Suroor - J/O. Murphy

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Sanshaawes, Master The World, Elite Excalibur, Manson, Fauvism, Khusoosy & Elliptique.

Tous couru (10).

(Turf) Bon. 2'03"73. Écarts : 1 3/4 - 1 1/2 - 1.