Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LES ÉCURIES DE GROUPE "À PARTICULARITÉ" : Ovalie Racing, à cheval entre les courses et le rugby

Courses / 10.02.2017

LES ÉCURIES DE GROUPE "À PARTICULARITÉ" : Ovalie Racing, à cheval entre les courses et le rugby

LES ÉCURIES DE GROUPE "À PARTICULARITÉ"

Ovalie Racing, à cheval entre les courses et le rugby

Des écuries de groupe aux particularités diverses et variées ont fleuri ces dernières années en France. Qu’il s’agisse d’une écurie de groupe "sportive", "féminine" ou "régionale", elles ont pour point commun de rassembler leurs membres autour d’une passion commune. Nous vous proposons de partir à la découverte de ces écuries "à particularité", en commençant par Ovalie Racing.

Trois amis, du rugby et une écurie. Henry Chavancy, joueur de rugby professionnel du Top 14, membre du Racing Métro 92, champion de France en 2016, souhaitait investir dans un cheval de course. L’idée de créer une écurie pour les passionnés de rugby a donc coulé de source. Joséphine Soudan nous a expliqué : « Nous avons formé cette écurie avec Henry Chavancy, un ami d’enfance. Mais aussi avec Henri Bozo et plusieurs autres personnes, comme Pascal Bary et même Nicolas Clément. Henri Bozo et Henry Chavancy se sont rencontrés le week-end des préparatoires de l’Arc et à ce moment-là, Henri lui a proposé de s’investir ensemble dans une écurie de groupe. Fan incontesté de rugby, ça lui faisait plaisir et puis nous avons trouvé le concept de vivre deux passions en même temps assez sympathique. » Ovalie Racing est donc une toute jeune écurie de groupe qui rassemble aussi plusieurs personnalités des courses autour de leur passion pour le rugby. L’entité a également pour objectif de donner un coup de pouce à Joséphine Soudan, l’une des fondatrices de l’écurie de groupe. Elle a obtenu sa licence d’entraîneur en janvier 2016 et s’est installée au mois de septembre à Chantilly.

Brennus, fer de lance de l’écurie. L’écurie Ovalie Racing est alors née de l’achat d’une yearling en octobre 2016 et est en cours d’agrément pour obtenir ses propres couleurs. La pouliche est à l’entraînement chez Joséphine Soudan. Cette dernière nous a dit : « Nous avons acheté la pouliche aux ventes Arqana d’octobre 2016 et l’avons appelée Brennus, en référence au bouclier de Brennus. C’est la récompense décernée à l'équipe victorieuse du Championnat de France de rugby à XV, le Top 14. » Pour le moment, les membres de l’écurie ont eu l’opportunité de voir la pouliche travailler un matin à Chantilly avant d’aller regarder un match de rugby ensemble (le Racing Métro 92 face au Munster). « Le fait d’avoir une personnalité du rugby au sein de l’écurie nous aide aussi à recruter du monde. Sur quinze couples membres d’Ovalie, une dizaine ne connaissait pas du tout les courses, venant de différents secteurs d’activité. » Pour le moment, Henry Chavancy est le seul à avoir pris ses propres couleurs à France Galop, mais il est encore tôt dans la création de l’écurie pour déterminer combien transformeront l’essai.