Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

ENGAGEMENTS CLASSIQUES - Le Jockey Club et le Diane ont perdu 41 prétendants par rapport à 2016

Courses / 22.02.2017

ENGAGEMENTS CLASSIQUES - Le Jockey Club et le Diane ont perdu 41 prétendants par rapport à 2016

Par Franco Raimondi

Les propriétaires et les entraîneurs sont-ils devenus plus sages ? On peut se poser la question après la clôture des engagements aux épreuves classiques françaises 2017. Mercredi, France Galop a enregistré 941 engagements aux deux Poules d’Essai, au Prix du Jockey Club, au Prix de Diane, au Prix Saint-Alary et au Grand Prix de Paris. L’année dernière, ces six courses comptaient 1.104 candidatures, c’est-à-dire 163 de plus qu’en 2017. La course qui a souffert de la baisse la plus importante est le Grand Prix de Paris, qui est passé de 188 à 135 engagés, alors que le Prix du Jockey Club et le Prix de Diane ont perdu 41 prétendants chacun, étant respectivement à 180 et 190 candidats. La crise de vocations est plus réduite dans les deux Poules : les pouliches sont cinq de moins, les poulains, dix, alors que pour le Prix Saint-Alary, la baisse est de 13 femelles.

AnnéePoule d'Essai des PoulainsPoule d'Essai des PoulichesPrix Saint-AlaryPrix du Jockey ClubPrix de DianeGrand Prix de Paris
2017135143158180190135
2016145148171221231188
2015147157150206193158
2014117116138200169161
2013141144173219226178
2012113131181188221145
2011105125155174198168
2010138135134228187161
2009128125112232166176
2008152143176222247160
2007134134145222221183
2006112132147182201148
2005113138161195231136
2004133132156179209173
2003132146169204241179
Évolution-6,90%-3,38%-7,61%-18,56%-17,75%-18,20%

Les économies des riches. Le premier résultat de cette baisse est que 299.080 € ne rentreront pas dans la caisse de la poule des propriétaires. Ou, autrement dit, ne sortiront pas du porte-monnaie des propriétaires. Les engagements peuvent peser beaucoup sur le budget d’une grosse écurie. Godolphin, pour ne citer qu’une des écuries qui ont fait le choix des économies d’engagements, va dépenser 80.000 € de moins que l’an dernier. Ce n’est pas beaucoup pour le cheikh Mohammed Al Maktoum, mais même lui n’aime pas jeter l’argent par les fenêtres.

PropriétaireEngagements classiques 20172016Évolution
Coolmore et associés124133-9
Godolphin123166-43
S.A. l'Aga Khan avec H.H. Aga Kan5981-22
Khalid Abdullah4244-4
Wertheimer3746-9
Hamdan Al Maktoum34322
Al Shaqab2657-31
Gérard Augustin-Normand (seul ou association)2440-16
Famille Niarchos (seule ou association)22184
Markus Jooste (seul ou association)19moins de 10-
S.A. cheikh M. bin Khalifa Al Thani12moins de 10-
Qatar Racing1112-1

Coolmore dépasse Godolphin. La galaxie Coolmore (le trio Magnier, Tabor & Smith), avec ses différents avatars et associations (Flaxman, Markuus Joste, le China Horse Club, mais aussi Aidan O’Brien), a moins réduit ses engagements. Coolmore est maintenant en tête du classement avec 124 sujets, un de plus que l’écurie du cheikh Mohammed Al Maktoum. Son Altesse l’Aga Khan a 22 engagements en moins, c’est-à-dire moins 27,17 %. La baisse record est celle d'Al Shaqab, de 57 à 26 (-54,39 %). Mais il faut considérer que l’écurie de Son Excellence le cheikh Joaan bin Khalifa Al Thani est en transition, avec l’arrivée de beaucoup d’élèves maison et une politique d’achats qui a évolué.

EntraîneurEngagements classiques 20172016Évolution
André Fabre187202-15
Aidan O'Brien109113-4
Jean-Claude Rouget6379-16
Alain de Royer Dupré4773-26
John Gosden39318
Freddy Head32293
Charlie Appleby24213
Dermot Weld1822-4
Saeed bin Suroor1820-2
Christophe Ferland1731-14
Henri-Alex Pantall17710
William Haggas17611
Pia Brandt16115
Pascal Bary1518-3
Christiane Head-Maarek1416-2
Jim Bolger1225-13
Ralph Beckett1174

Fabre maître sur ses terres. André Fabre est l’entraîneur qui compte le plus d’engagements. Le maitre cantilien voit se réduire de 15 unités le total de ses engagés, mais avec 187, il est responsable de presque 20 % du total. Ses pensionnaires représentent 19,87 % alors que l’année dernière, ils occupaient 18,31 % des engagements. Avec André Fabre, le seul à détenir plus de 100 engagements (109, soit le 11,5 %) est Aidan O’Brien. Jean-Claude Rouget est descendu de 79 à 63 et Alain de Royer Dupré de 73 à 47. Parmi les entraîneurs qui avaient moins de dix engagés en 2016, trois ont dépassé cette barre en 2017 : Henri-Alex Pantall et les deux Anglais William Haggas et Ralph Beckett. Roger Varian, responsable de 30 engagements en 2016, est descendu à 9.

Really Special, le cheval aux quatre engagements. Les 941 engagements sont partagés entre 521 chevaux différents. Plusieurs dizaines ont le triple ticket Poule, Jockey Club & Paris ou Poule, Saint-Alary & Diane pour les femelles. Une seule – une femelle forcément – détient quatre engagements. Il s’agit de Really Special (Shamardal) qui est dans les trois courses pour les pouliches et, surprise, dans le Grand Prix de Paris. Une seule autre femelle est engagée face aux mâles : Fama Volat (Dream Ahead), une représentante inédite de Naji Pharaon, pensionnaire de Jean-Marie Béguigné.

D’où viennent-ils ? Les étrangers sont responsables de 370 engagements. L’Angleterre est majoritaire avec 210 sujets, alors que l’Irlande vient ensuite avec 148. Les entraîneurs allemands sont responsables de huit candidatures. On compte ensuite deux Tchèques, un Espagnol et une Américaine. Enfin, Spain Burg (Sageburg) est née et a fait ses études en France chez Xavier-Thomas Demeaulte. La pouliche a été engagée dans la Poule d’Essai par Christophe Clément, Français bien sûr mais installé aux États-Unis depuis toujours.

Les black types. La course avec le plus de black types engagés est la Poule d’Essai des Pouliches. Les demoiselles ayant déjà un timbre sur leur passeport sont au nombre de 40, alors que les poulains sont 38. Chez les mâles, 30 black types ont pris rendez-vous avec le Jockey Club. 22 pouliches black types visent le Diane. Il est logique de ne trouver que 17 engagés dans le Grand Prix de Paris qui sont déjà montés sur un podium de Stakes.

Inédits, à la charge ! À un peu moins de trois mois du coup d’envoi des classiques, les propriétaires et les entraîneurs ont encore des rêves de grandeur. Parmi les 521 chevaux engagés, on dénombre 128 inédits ou n’ayant jamais reçu une allocation. André Fabre en entraîne 53 et Alain de Royer Dupré 22. Un printemps plein de chevaux à découvrir nous attend. On a hâte de voir courir ces champions.

Les engagés du Prix Saint-Alary : http://jourdegalop.com/2017/02/engages-prix-saint-alary-2017/

Les engagés du Prix de Diane : http://jourdegalop.com/2017/02/engages-prix-de-diane-2017/

Les engagés de la Poule d’Essai des Poulains : http://jourdegalop.com/2017/02/engages-de-poule-dessai-poulains-2017/

Les engagés de la Poule d’Essai des Pouliches : http://jourdegalop.com/2017/02/engages-de-poule-dessai-pouliches-2017/

Les engagés du Grand Prix de Paris : http://jourdegalop.com/2017/02/engages-grand-prix-de-paris-2017/

Les engagés du Prix du Jockey Club : http://jourdegalop.com/2017/02/engages-prix-jockey-club-2017/