Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Festival de Cheltenham : des absents de marque pour la grande fête de l’obstacle anglais

International / 08.02.2017

Festival de Cheltenham : des absents de marque pour la grande fête de l’obstacle anglais

Par Anne-Louise Echevin

À un peu plus d’un mois du Festival de Cheltenham, de nombreuses absences ont d’ores et déjà été confirmées. Et pas des moindres, puisque l’on parle ici de chevaux qui y avaient remporté quelques-uns des principaux Grs1…

Le sort s’acharne sur Willie Mullins… La saison 2016/2017 a mal commencé pour lui, avec la perte d’une soixantaine de chevaux de Gigginstown, les meilleurs partants chez son principal rival, Gordon Elliott. Puis le tandem qu’il forme avec Rich Ricci a déploré la perte de Vautour (Robin des Champs), gagnant du Ryanair Chase 2016 et qui aurait bien pu devenir un cheval de Gold Cup. Fin janvier, les deux hommes ont ensuite annoncé le forfait de la championne Annie Power (Shirocco), lauréate du Champion Hurdle 2016 (Gr1) où elle suppléait son compagnon d’entraînement Faugheen (Germany), sur la touche. Ils espéraient pouvoir compter sur Faugheen en 2017, mais il a été confirmé lundi que le gagnant du Champion Hurdle 2015 souffrait d’une fracture de stress… Adieu Cheltenham. En plus de Faugheen, il a aussi été annoncé que le "FR" Min (Walk in the Park), favori de l’Arkle Trophy Chase (Gr1), était blessé.

Willie Mullins et Rich Ricci ont donc vu leurs espoirs de remporter certains des Grs1 de Cheltenham s’envoler rapidement. Parmi les stars, deux sont encore en lice pour Cheltenham. Il y a bien sûr le champion Douvan (Walk in the Park), qui devrait être le grandissime favori du Queen Mother Champion Chase (Gr1). Il y a ensuite le cas de l’éclectique Vroum Vroum Mag (Voix du Nord) qui a au moins trois options : aller sur le Champion Hurdle (Gr1, haies, 3.200m) en remplacement d’Annie Power et de Faugheen, retenter sa chance dans le Mares’ Hurdle (Gr1, haies, 4.000m femelles), dont elle est le tenant du titre, ou aller sur le World Hurdle (Gr1, haies, 4.800m) où il y a une place à prendre, Thistlecrack (Kayf Tara) étant désormais sur le steeple. L’option la plus plausible serait certainement le Champion Hurdle, Willie Mullins et Rich Ricci ayant aussi la bonne Limini (Peintre Célèbre) pouvant aller sur le Gr1 pour les femelles.

Un boulevard pour Thistlecrack dans la Gold Cup. Lauréat du World Hurdle, Thistlecrack s’est vite imposé comme le cheval à battre dans la Gold Cup, bien qu’étant encore novice sur le steeple. Il est difficile de voir qui pourrait le battre à Cheltenham, d’autant plus que deux de ses principaux adversaires seront absents : Don Cossack (Sholokhov) et Coneygree (Karinga Bay). Il s'agit des deux derniers tenants du titre. Blessé, Don Cossack est parti à la retraite. Le duel avec Thistlecrack aurait certainement été magnifique à Cheltenham car Don Cossack était quand même un drôle d’avion sur les pistes rapides. Coneygree, dont Thistlecrack est en quelque sorte l’héritier, avait remporté la Gold Cup en 2015 alors qu’il était encore novice sur le steeple. Un contretemps l’oblige à faire l’impasse sur le Festival. Du point de vue français, c’est un mal pour un bien car Coneygree pourrait rattraper le temps perdu en courant la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) au printemps.

Enfin, parmi les grands absents, il faut aussi citer le crack Sprinter Sacré (Network), parti à la retraite en novembre 2016. Le champion de Nicky Henderson était revenu au top en 2015/2016, après de graves ennuis de santé. Lors du dernier Festival de Cheltenham, il avait repris sa couronne dans le Champion Chase, suscitant la plus formidable ovation du meeting. Le duel avec Douvan aurait été splendide…

Malgré les nombreuses absences, le Festival 2016 promet de grands moments de sport, avec Thistlecrack, Cue Card, Douvan, Vroum Vroum Mag, Altior, Apple’s Jade, Défi du Seuil, Un de Sceaux, Uknowhatimeanharry… Les stars seront quand même au rendez-vous.