Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

GRAND CROSS DE PAU REVERDY - PRIX GASTON DE BATAILLE - 1re ÉTAPE DU CRYSTAL CUP (L) - Disco d’Authie parachève l’hiver magique de "Maggie

Courses / 05.02.2017

GRAND CROSS DE PAU REVERDY - PRIX GASTON DE BATAILLE - 1re ÉTAPE DU CRYSTAL CUP (L) - Disco d’Authie parachève l’hiver magique de "Maggie

PAU, DIMANCHE

 

La propriétaire américaine Magalen Bryant a réalisé le plus beau meeting palois de sa vie en brisant la glace dans les trois grandes épreuves béarnaises. Après avoir enlevé son premier Grand Prix de Pau (Gr3) et sa première Grande Course de Haies de Pau (L) avec Forthing (Barastraight), elle a décroché son premier succès dans le Grand Cross de Pau Reverdy (L) grâce à Disco d’Authie (Discover d’Auteuil). Brave sauteur, qui affectionne le cross palois, ce dernier était un ton en dessous de ses rivaux au papier. Mais, ce dimanche, il a réussi la meilleure performance de sa vie en venant à bout des 6.200m du parcours en terrain très lourd. Pourtant, on n’aurait pas donné cher de ses chances de victoire lorsqu’il a fait une faute en début de parcours, avant de mal négocier le premier franchissement du gros passage de route.

Mais devant, son compagnon d’entraînement, Saying Again (Califet), en a fait beaucoup, de même qu’Uroquois (Passing Sale). Ces deux derniers se sont coupé la gorge. Sur le plat, Saying Again a bien tenu la barre, mais dans les cent derniers mètres, Disco d’Authie l’a passé pour l’emporter. Saying Again s’est même fait subtiliser la deuxième place par Papy Mamy (Ballingarry).

La plus belle victoire de Clément Lefebvre. Frère de Fabien, jockey de plat, Clément Lefebvre est passé par les courses de poneys. Ce dimanche, comme Disco d’Authie, il a signé la plus belle victoire de sa carrière. Il nous a dit : « Nous étions challengers et au fur et à mesure du parcours, il prenait du moral en passant les concurrents. Depuis tout petit, je regarde cette course à la télévision. C’est une épreuve mythique pour moi. Bravo au cheval et à l’équipe ! »

Entraîneur de Disco d’Authie, Isabelle Pacault, nous a déclaré : « Cette victoire récompense le travail de toute l’équipe. Disco d’Authie a été monté gentiment et il est venu finir. Il a un mental fort. Il est vrai que j’ai récupéré un effectif compétitif… Je tiens à dire que, selon moi, Pau est le plus beau cross de France. C’est un parcours sur lequel il faut avancer, reprendre, il est très technique. Il n’y a pas eu d’incidents. Merci aux supporters du cross, c’était une belle course ! »

Papy Mamy avait tout pour lui. En terminant deuxième de ce Grand Cross, Papy Mamy a lui aussi signé la meilleure valeur de sa carrière, ce qui a fait dire à son entraîneur, Patrice Quinton : « Par le passé, nous n’avons pu courir que des épreuves sur des distances assez courtes pour lui. De plus, il n’avait pas son terrain. Aujourd’hui, il avait tout pour lui, le terrain et la distance. Je ne suis pas surpris de sa performance. »

Troisième, Saying Again a consommé durant le parcours, devant, et a fait quelques fautes comme au gros passage de route, au volpoom et à la banquette irlandaise. Ces petites erreurs lui ont peut-être coûté cher en fin de parcours.

 

Le mot d’Alain Peltier, président du Crystal Cup

« Aujourd’hui, nous avons vécu un Grand Cross de Pau avec un rythme soutenu, malgré le fait que le terrain n’était pas facile, mais c’est ça le vrai terrain de Pau ! On a pu sentir avant, pendant et après la course une vraie ferveur. Le cross rassemble un côté sportif et populaire et le public est touché par cela. Pau n’a malheureusement pas eu le temps de son côté, mais il y avait du monde sur l’hippodrome. En définitive, il faut amplifier la communication autour du cross et poursuivre sa théâtralisation car c’est une discipline qui passionne les gens. »

Une grand-mère douée sur les obstacles. Coélevé par Guy Cherel et Pierre Rougegrez, Disco d’Authie est un fils de Discover d’Auteuil et de Kadaline (Kadalko), placée une fois en plat. En obstacle, cette dernière avait débuté dans le Prix Finot (L), mais elle n’avait pu se distinguer dans cette discipline. Disco d’Authie est le meilleur produit de sa mère qui a aussi donné Kadifette (Califet), troisième du Grand Cross de Dieppe, Kadaly (Vaguely Pleasant) et Kâline de Beauvoir (Califet), deux autres vainqueurs. Deuxième mère de Disco d’Authie, Key Figure (Fast Topaze) a gagné ses quatre premières courses en obstacle, dont les Prix Beaurepaire et Royal Junior à Auteuil. Elle avait aussi terminé deuxième du Prix Jean Doumen.

   Misti
  Mistigri 
   Nyanga
 Discover d’Auteuil  
   Spring Bird
  Lise Belle 
   Misblonde
DISCO D’AUTHIE (H8)   
   Cadoudal
  Kadalko 
   Koln
 Kadaline  
   Fast Topaze
  Key Figure 
   Wedge River