Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

GRAND PRIX DE LA RIVIERA CÔTE D’AZUR - JACQUES BOUCHARA (L) - Une course tactique qui sourit à Savoken

Courses / 12.02.2017

GRAND PRIX DE LA RIVIERA CÔTE D’AZUR - JACQUES BOUCHARA (L) - Une course tactique qui sourit à Savoken

CAGNES-SUR-MER, DIMANCHE

 

Ce Grand Prix de la Riviera Côte d’Azur - Jacques Bouchara (L) a été très tactique. Rapidement, en face, un groupe de quatre chevaux emmené par Al Debel (Distorted Humor) – brillant – et composé d’Allez Henri (Footstepsinthesand), Instant de Rêve (Vision d’État) et Savoken (Kentucky Dynamite) s’est détaché. Ce n’est que dans le tournant que les quatre autres concurrents, ramenés par le favori de cette Listed, Apilobar (Slickly), se sont rapprochés. Parmi les chevaux vus dans le groupe de tête, Savoken est celui qui a bénéficié de la meilleure position dans la ligne d’en face et, peu après l’entrée de la ligne droite, il avait encore des ressources. Pierre-Charles Boudot l’a donc opportunément lancé et ni Apilobar ni Broadway Boogie (Distorted Humor) n’ont pu revenir sur lui pour finir.

Une première Listed pour Cédric Rossi. Savoken porte les couleurs de l’écurie du Sud et il est entraîné dans le Sud-Est par Cédric Rossi, qui remporte ici la première Listed de sa carrière. Le succès de Savoken n’est pas une surprise totale. Ce cheval avait gagné le Grand Prix de Marseille-Vivaux (A) 2016, devant Broadway Boogie, et il avait gagné en début de meeting le Prix du Docteur Gazagnaire (D) dans lequel il était bien engagé. À 3ans, Savoken avait également terminé troisième du Grand Prix de Marseille (L) avant de connaître des ennuis de santé.

Interrogé sur Equidia, Cédric Rossi a livré : « Le déroulement de course a joué en la faveur de Savoken. Pierre-Charles a choisi la bonne option, celle de reprendre Savoken et de les suivre. Nous n’avons pas réfléchi à la suite de son programme : c’était la course de Savoken aujourd’hui. Merci à toute mon équipe et à mes parents qui ont élevé le cheval. »

Apilobar, deuxième sans démériter. Deuxième, Apilobar était, en théorie, le cheval de la course. Le représentant de Gérard Augustin-Normand a fait tout le boulot pour ramener les trois chevaux à la traîne et, dans la phase finale, il a tenu son rang, mais c’était compliqué pour revenir sur Savoken qui avait fait le trou au bon moment. Entraîneur d’Apilobar, Fabrice Vermeulen nous a indiqué : « Le cheval court bien. Il a dû ramener les autres après être parti mou. Il rendait aussi deux kilos. S’il avait gagné, nous serions allés sans hésiter sur le Prix Exbury. Cette option est toujours possible, mais peut-être qu’Apilobar peut disposer d’engagements plus simples, car il n’a pas gagné ici. »

Troisième avec Broadway Boogie, Jean-Claude Rouget était satisfait de la performance de son pensionnaire, expliquant : « Il possédait la plus petite valeur du lot. Il a donc été monté en attendant et, dans cette course rythmée, il a pu venir chercher la troisième place. C’est bien ce qu’il fait à ce niveau. »

Du côté des battus, Instant de Rêve, qui disputait sa première Listed, s’est fait un overreach en sortant des stalles, car il a trébuché, nous a appris Corine Barande-Barbe, son entraîneur. Elle a ajouté que le cheval avait donc été allant, d’où sa fin de course compliquée. Ici, Instant de Rêve se présentait sur 2.000m et son entourage nous a indiqué avoir hésité entre cette Listed et celle de samedi prochain, le Prix Saônois, sur 1.600m.

Enfin, Al Debel était très en vue ici, mais il en a trop fait devant (peut-être en raison du vent ?). C’est la première mauvaise course de sa carrière et Rupert Pritchard-Gordon, manager d’Al Shaqab en France, nous a expliqué : « Al Debel n’a pas respiré. Il n’a pas fait sa valeur et était toujours sous la pression d’un autre cheval durant le parcours. Il faut le revoir. »

Un neveu de Silver Pond. Élevé par l’écurie du Sud, Savoken appartient à l’une des plus belles souches développées au haras du Quesnay, celle de Silvermine, sa quatrième mère. Savoken est un petit-fils de Silver Fame (Quest for Fame), qui est la génitrice de Silver Pont (Act One), lauréat du Prix Hocquart (Gr2) et placée de Gr1. Silver Fame a aussi produit Silver Point (Commands), qui a gagné le Grand Prix de la Riviera en 2009.