Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

H.H. THE EMIR’S SWORD (SPONSORED BY TOTAL E&P QATAR) (Gr1 PA) - Al Mourtajez pour entrer dans l’histoire

Courses - International / 24.02.2017

H.H. THE EMIR’S SWORD (SPONSORED BY TOTAL E&P QATAR) (Gr1 PA) - Al Mourtajez pour entrer dans l’histoire

DOHA (QA), SAMEDI

 

H.H. THE EMIR’S SWORD (SPONSORED BY TOTAL E&P QATAR) (Gr1 PA)

Al Mourtajez pour entrer dans l’histoire

S’il parvient à remporter l’Emir’s Sword (Gr1 PA), ce samedi à Doha, Al Mourtajez (Dahess) deviendrait le premier cheval à conquérir la Doha Triple Crown, qui comprend également la Qatar Arabian World Cup et les Qatar International Stakes (Grs1 PA). Le champion d’Al Shaqab Racing, qui a remporté cette course il y a deux ans, reste sur sa performance décevante à Abu Dhabi, début novembre, où, sur 1.600m et dans une course très rapide, il avait paru désorienté. Il pouvait aussi logiquement accuser le coup d’un long voyage après une saison remplie, et seulement un mois après sa facile victoire de Chantilly. Al Mourtajez a repris de la fraîcheur, comme nous l’a confié son entraîneur, Thomas Fourcy, et, contrairement à l’an passé, où il avait fini troisième d’une épreuve très tactique, il aura deux compagnons de couleurs et d’entraînement pour l’accompagner. Trois partants, c’est aussi ce que sellera Julian Smart, tenant du titre avec Gazwan (Amer). L’atout numéro un d’Al Shahania a remporté la préparatoire, devançant le 5ans Tayf (Amer), qui sera associé à Olivier Peslier. Ce pensionnaire d’Alban de Mieulle a facilement dominé le Qatar Derby (Gr2 PA) à la fin de l’année, après être passé tout près d’un Gr1 à Doncaster, en septembre. Il avait pris ensuite la troisième place dans la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA). Moins expérimenté que ses adversaires, il a pourtant la classe pour les faire galoper. Umm Qarn sera également représenté par le 4ans Sehab (Nizam), qui ne portera que 52 kilos, mais risque de manquer de métier. Présenté par Éric Lemartinel, en provenance des Émirats Arabes Unis, Abu Alabyad (Akbar) vient de terminer troisième de la President Cup (Gr1 PA). Gagnant de Gr1 en France, il peut aussi avoir des ambitions.

 

QATAR INTERNATIONAL CUP (Gr1 PA)

TM Thunder Struck face à ses cadets

Second Gr1 PA de cette réunion de gala, la Qatar International Cup se dispute sur le mile. Alban de Mieulle sellera trois pensionnaires : le bien connu TM Thunder Struck (Majd Al Arab), qui a montré sa forme et évoluera sur sa distance de prédilection, et les deux 4ans Humam (General) et Samaa (Majd Al Arab). Humam vient de décevoir après avoir brillamment remporté les Oaks locales, alors que Samaa, gagnante de Gr1 à Saint-Cloud, reste sur la troisième place d’une épreuve moins relevée, mais courue sur le sable. Thomas Fourcy a délégué Zikreet (Dahess), qui a bien couru sur cette piste fin décembre, dans le Qatar Derby des 3ans. Mith’Haf Athbah (Amer), deuxième de Tayf en fin d’année dans le Qatar Derby (Gr2 PA), galope aussi.

 

H.H. THE EMIR’S TROPHY (PRESENTED BY LONGINES) (Gr1 local)

The Blue Eye face à une forte coalition internationale

Meilleur pur-sang anglais du Qatar, The Blue Eye (Dubawi) défend son titre de vainqueur de l’Emir’s Trophy (Presented by Longines) (Gr1 local). Cette année, il est invaincu en trois sorties, mais il devra se sortir du numéro 15 dans les boîtes. L’opposition au pensionnaire de Jassim Ghazali sera très internationale cette année, avec un français, Now We Can (Martillo), deux anglais, Gabrial (Dark Angel) et Arab Spring (Monsun), un allemand, Noor Al Hawa (Makfi) et le premier cheval américain à venir sur le sol qatari, Royal Albert Hall (Royal Applause). Noor Al Hawa a l’avantage de connaître l’hippodrome et de l’apprécier, car il avait gagné de toute une classe, fin décembre, le Qatar Derby (Gr1). Même s’il découvre la distance de 2.400m, il est capable d’offrir un succès aux visiteurs. Now We Can a le désavantage d’effectuer une rentrée, mais cet ancien lauréat du Grand Prix de Chantilly (Gr2) est capable d’une bonne performance.

Parmi les chevaux entraînés au Qatar, plusieurs sont bien connus en France. Alban de Mieulle délègue pour Umm Qarn Migwar (Sea the Stars) et Duke of Dundee (Duke of Marmalade), qui se sont bien adaptés à leur nouvel environnement. C’est le cas aussi de l’ancienne pensionnaire de Pascal Bary, Mango Tango (Siyouni), qui avait gagné pour ses débuts sur le sol qatari, mais qui vient de moins bien courir. Enfin l’ancien allemand Chopin (Santiago), qui avait couru le Derby d’Epsom, est désormais entraîné à Bahrein où il vient de laisser une forte impression.