Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

HONG KONG CLASSIC CUP - Score parfait pour Rapper Dragon

International / 19.02.2017

HONG KONG CLASSIC CUP - Score parfait pour Rapper Dragon

SHA TIN (HK), DIMANCHE

 

Rapper Dragon (Street Boss) peut devenir le premier gagnant des trois épreuves des 4yo Series de Hongkong. Après avoir remporté le Hong Kong Classic Mile, le 22 janvier, l’australien entraîné par John Moore a dominé dimanche la Hong Kong Classic Cup, sur 1.800m, associé à Joao Moreira. Il ne lui manque plus qu’à s’imposer dans le Hong Kong Derby, à l’affiche le 19 mars. Les 200m en plus peuvent-ils mettre en doute sa supériorité ?

Pakistan Star, un bolide. Le jockey brésilien a contrôlé la course, en s’assurant de ne pas rester enfermé, et a demandé à Rapper Dragon d’accélérer à la fin du tournant. À 200m du poteau, il était déjà le patron et a rallié le poteau avec une longueur et demie d’avance sur Pakistan Star (Shamardal), qui a impressionné comme d’habitude en passant le peloton en revue. Le deuxième – acheté par le Hong Kong Jockey Club à Arqana pour 180.000 €, alors qu’il était présenté par le haras d’Ombreville – a enregistré le chrono le plus rapide sur les 400 dernièrs mètres (22’’08), mais Rapper Dragon était déjà à l’abri et a terminé son parcours en 22’’42.

John Moore a expliqué : « Rapper Dragon est un bon cheval et je ne doutais pas de sa tenue. Il y a eu beaucoup de train et il a bien terminé. Maintenant il ne nous reste qu'à attendre le Derby et j’espère qu’il aura un bon numéro dans les boîtes. »

Booming et Helene Charisma, également en marche. L’entraîneur australien aura un autre candidat redoutable dans le Derby : Booming Delight (Fastnet Rock) a gagné sa place en remportant sa troisième victoire à Sha Tin, dans un handicap sur 2.000m. Le propre frère de Rivet, lauréat du Racing Post Trophy, a terminé très fort après une course d’attente. Si Booming Delight peut rêver de Derby, Helene Charisma (Air Chief Marshall), connu chez nous sous le nom de Mont Ormel, a aussi sa place au départ. Il a terminé cinquième, sans avoir eu toutes ses aises, à trois quarts de longueur du lauréat. Le gagnant du Juddmonte Grand Prix de Paris 2016 rendait quatre livres à Booming Delight.