Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

L’heure de la rentrée a sonné pour James Reveley

Courses / 17.02.2017

L’heure de la rentrée a sonné pour James Reveley

L’heure de la rentrée a sonné pour James Reveley

 

La Cravache d’Or en titre, James Reveley, fera son retour à la compétition ce dimanche à Pau. Il se mettra en selle sur Kingalola (Kingsalsa) dans le Prix Antoine de Palaminy-haras de Saint-Vincent (L), après trois mois d’absence. Le 13 novembre 2016, il a été victime d’une chute avec Device (Poliglote) à l’avant-dernière haie, dans le Prix Renaud du Vivier (Gr1). Victime d’une fracture du pied gauche, il a dû être plâtré. Le pilote nous a expliqué : « Ma convalescence s’est bien passée, même si elle a été longue ! J’ai été plâtré pendant deux mois, ma jambe et mon pied se sont raidis. J’ai dû faire beaucoup de rééducation dans un centre à côté de chez mes parents, Jack Berry House, en Angleterre. Il y a des kinés sur place, des coachs sportifs, des tapis pour travailler dans les piscines. J’ai fait beaucoup de kiné pour récupérer les mouvements de mon pied. Puis j’ai dû retravailler pour m’appuyer sur mon pied. Je suis resté trois semaines à Jack Berry House. »

 

Le steeple pour se remettre en route ! Après la reprise physique à pied, James Reveley s’est remis en selle cette semaine à l’entraînement chez Guillaume Macaire. « Je remonte à l’entraînement depuis mardi. Mon retour s’est très bien passé. Dès le premier lot, j’ai sauté le steeple et tout va bien. » À la base, le pilote de So French (Poliglote) et Device devait reprendre la compétition à Auteuil. Mais un coup de fil a changé la donne. « Patrice Détré [fils de Jacques Détré, copropriétaire de Kingalola, ndlr] m’avait appelé il y a un mois pour savoir quand je reprendrais, car Kingalola devait courir la Listed de dimanche. Dès lors, j’ai visé cette date pour mon retour. Mais il y a un mois, je ne savais pas si je pourrais être prêt pour cette échéance»

 

Une année 2016 magnifique… jusqu’au 13 novembre… Lorsque nous l’avions interviewé au lendemain de son succès dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) 2016 avec So French, James Reveley nous avait avoué : « Mon prochain objectif ? Ce sera la Cravache d’Or. Peut-être pas cette année, car David Cottin a pris de l’avance. Je peux ambitionner de prendre une Cravache d’argent ou de bronze en 2016. Mais j’aimerais au moins une fois remporter la Cravache d’Or. » Son rêve s’est réalisé et il a décroché la Cravache d’Or de l’obstacle 2016 avec quatre-vingt-quatre succès, quelques mois après sa première victoire dans le Grand Steeple, son premier objectif. Son année a été superbe jusqu’à cette chute avec Device. Il nous a donné son sentiment sur sa saison 2016 : « L’année a été géniale, extraordinaire ! Tout s’est passé comme dans un rêve. Malheureusement, 2016 s’est mal finie. J’avais visé les cent victoires, mais je n’ai pas pu les atteindre. Cela arrive parfois dans les courses. Heureusement, Device et moi allons bien. Ça aurait pu mal finir. »

 

Gagner un Gr1 avec Device, l’objectif 2017 ! James Reveley a une revanche à prendre avec Device, comme il nous l’a confié : « L’un de mes objectifs pour 2017 est de gagner un Gr1 avec Device. Peut-être la Grande Course de Haies d’Auteuil. Un autre Grand Steeple avec So French, ce serait pas mal aussi ! Et puis, bien sûr, une autre Cravache d’Or, même si j’ai pris un peu de retard. »