Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

L’hippodrome de Rome privé de courses jusqu’à nouvel ordre

Courses - Institution / Ventes / 10.02.2017

L’hippodrome de Rome privé de courses jusqu’à nouvel ordre

L’hippodrome de Rome privé de courses jusqu’à nouvel ordre

La reprise de la saison à l’hippodrome de Capannelle, prévue le 3 mars, est fortement compromise suite à une querelle "à l’italienne" qui oppose le ministère de l’Agriculture, la mairie de Rome et Hippogroup, la société qui gère le champ de courses. Le ministère n’a pas encore donné l’autorisation d’organiser des courses à Hippogroup, car le contrat de location entre la société et la mairie, qui a expiré le 31 décembre, n’a pas été reconduit. La mairie a assuré le ministère qu’une solution provisoire était à l’étude. Mais rien n’a été signé. Le ministère a rétorqué que sans un contrat officiel, il ne pouvait pas autoriser l’organisation des courses. Résultat : impasse totale. Hippogroup a forcé ses employés à prendre un congé à partir de lundi, en attente de savoir si et quand les courses reprendront. Les employés de l’hippodrome (42 personnes) voient leurs emplois menacés, tout comme le personnel des écuries de Capannelle. Un peu plus de 500 chevaux sont à l’entraînement à Rome et Hippogroup a annoncé que deux pistes seront quand même ouvertes, mais sans le travail d’entretien quotidien.