Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Comment ouvrir son palmarès directement dans un Gr1

International / 06.02.2017

Comment ouvrir son palmarès directement dans un Gr1

Puerto Escondido (Hurricane Cat) a choisi une façon assez spéciale pour ouvrir son palmarès ce samedi. Il s’est directement imposé dans le Gran Premio Martinez de Hoz, un Gr1 sur les 2.000m en gazon de San Isidro. Après trois sorties infructueuses, il s’est directement présenté au niveau Groupe où il était deuxième favori. Et les parieurs avaient raison !

Deuxième de l’Arc argentin. En dernier lieu, il s’était classé deuxième de Sixties Song (Sixties Icon) dans le Gran Premio Carlos Pellegrini (Gr1), la course la plus importante en Amérique du Sud. Attentiste, Puerto Escondido a apprécié le terrain très souple. Il est venu en pleine piste pour prendre franchement l’avantage à 400m du poteau. Le poulain, monté par Osvaldo Alderete, a quelque peu ralenti aux abords du poteau mais a tout de même conservé l’avantage d’une courte encolure sur Crazy Icon (Sixties Icon), qui a réussi à rester enfermé dans une course à six partants.

Un entraîneur… loin d’être stupide. Puerto Escondido est le troisième gagnant de Gr1 entraîné par Pablo Sahagian ces quatre derniers mois. L’entraîneur, surnommé "El Turco", a dit : « Je ne suis pas stupide, si je décide de courir un cheval dans un Grand Prix c’est parce que je pense qu’il peut gagner. Puerto Escondido est un vrai cheval de Gr1, au travail il domine tous ses leaders en se tordant de rire. »

Hurricane Cat, un étalon efficace. Puerto Escondido est un demi-frère de Lange (Aptitude), lauréat du Nacional en 2011. Son père, Hurricane Cat (Storm Cat), un gagnant de Gr3 pour l’entraînement d’Aidan O’Brien, a officié pendant six ans au haras de la Haie Neuve, tout en faisant la navette avec le Chili et ensuite avec l’Argentine. Son meilleur produit français est le gagnant de Gr3 Bodhi. En Argentine il avait déjà donné El Benicio, lauréat de Gr1, et ses brillants résultats ont convaincu le haras El Malin à le garder toute l’année. La dernière génération française d’Hurricane Cat est celle des foals de 2017.