Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX ADOLPHE ROSSIO (D) - Almorox marque les esprits avant le Saônois

Courses / 01.02.2017

PRIX ADOLPHE ROSSIO (D) - Almorox marque les esprits avant le Saônois

CAGNES-SUR-MER, MERCREDI

 

Bien que devant rendre du poids à tous ses rivaux, Almorox (Rip van Winkle) a ridiculisé l’opposition dans ce Prix Adolphe Rossio (D). En une petite accélération, il s’est nettement détaché dans la ligne droite. Sa victoire, très nette, a marqué les esprits et le cheval sera certainement le favori du prochain Prix Saônois (L), s’il venait à le courir. Il y a un an, cette Listed avait été un cauchemar pour le cheval. Avec plus de réussite, il l’aurait gagnée. Au lieu de cela, ce représentant d’Antonio Caro y a terminé deuxième avant d’être distancé pour avoir gêné un adversaire.

Almorox était monté par Julien Augé qui a commenté au micro d’Equidia : « Ici, le cheval n’était pas 100 % et le but n’était pas de fournir une grande démonstration. Mais vu le lot, il fallait tout de même un petit éclair de classe. Nous n’avons pas eu besoin de forcer. Les chevaux sont venus à nous et cela a renforcé l’impression visuelle. Almorox est venu à Cagnes pour préparer et courir le Prix Saônois. »

Une souche Abdullah. Élevé au haras d’Ellon, Almorox est né de l’union entre Rip van Winkle et Totem (Mizzen Mast), qui n’a couru qu’une fois, sans gagner. La deuxième mère d’Almorox est Cheyenne Dream (Dancing Brave), gagnante du Prix de Bagatelle (L) et placée de Gr3 et qui a produit Indian Choice (With Approval), gagnant de Listed et placé de Gr3. Cheyenne Dream était une pouliche de Khalid Abdullah, comme Interval, la troisième mère d’Almorox. Interval est gagnante du Prix Maurice de Gheest (Gr2 à l’époque) et troisième des 1.000 Guinées (Gr1) et elle a notamment produit Short Pause, lauréat de Groupe en France. Interval est aussi la grand-mère de Zambezi Sun.