Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX CHARLES WILLIAM BARTHOLOMEW - Carriacou en toute décontraction

Courses / 13.02.2017

PRIX CHARLES WILLIAM BARTHOLOMEW - Carriacou en toute décontraction

PAU, LUNDI

 

Carriacou (Califet) était la grande attraction de la réunion paloise de ce lundi. Le vainqueur du Prix Maurice Gillois (Gr1) 2016 n’avait plus été revu en piste depuis son succès dans le Grand Steeple-Chase des 4ans. Il effectuait son retour à la compétition sur les haies dans le Prix Charles William Bartholomew. Et il a réalisé une promenade de santé.

La course a été animée à vive allure par la favorite, Lauline (Muhaymin), poursuivie par Attila de Sivola (Kapgarde). Tous deux étaient détachés d’une quinzaine de longueurs. Lauline a multiplié les fautes dans le parcours alors qu’Attila de Sivola a vite payé le fait d’avoir voulu suivre la protégée de Philippe Sogorb. Cette dernière s’est éteinte dans le dernier tournant, le moment où Carriacou l’a passée en roue libre, après avoir galopé en troisième position.

Sans être sollicité par son jockey, Stéphane Paillard, Carriacou s’est détaché sur le plat, suite à un saut un peu fort de la dernière haie. Il a passé le poteau avec neuf longueurs d’avance sur Rasique (Enrique) qui a bien prolongé son effort pour terminer deuxième devant Varda des Obeaux (Saddler Maker). Entraîneur de Carriacou, Isabelle Pacault a déclaré au micro d’Equidia qu’elle ne savait pas encore ce qu’elle ferait avec son protégé. Carriacou a désormais 5ans et il entre donc dans une année charnière. Mais sa rentrée a été très prometteuse pour le reste de sa saison.

Le quatrième gagnant de Medanik. Élevé par le haras de Mirande, Carriacou est un fils de Califet et de Medanik (Medaaly), gagnante en steeple à Pau. Sur les cinq produits de Medanik à avoir couru, quatre sont gagnants. La deuxième mère, Nikora (Nikos), compte une victoire en plat et deux succès en steeple. Medanik est son unique produit. La troisième mère, Linora (Esprit du Nord), est une élève de l’écurie Wertheimer & Frère. Après avoir couru en plat pour les couleurs de son éleveur, elle a été achetée par Jean-Claude Évain et a rejoint les boxes de Guy Cherel.

   Soviet Star
  Freedom Cry 
   Falling Star
 Califet  
   Kendor
  Sally’s Room 
   Square Room
CARRIACOU (H5)   
   Highest Honor
  Medaaly 
   Dance of Leaves
 Medanik  
   Nikos
  Nikora 
   Linora