Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX WILLIAM ALEXANDRE RUINAT (D) - Royal Dolois, tout en contrôle

Courses / 08.02.2017

PRIX WILLIAM ALEXANDRE RUINAT (D) - Royal Dolois, tout en contrôle

CAGNES-SUR-MER, MERCREDI

 

L’assouplissement du terrain à Cagnes-sur-Mer a été bénéfique pour Royal Dolois (Silver Frost). Quatrième du Prix Robert Villeneuve-Bargemon (D) en début de meeting, le représentant de Michel Ghys a de nouveau animé l’épreuve, à son rythme, sans se presser. Sa qualité a ensuite fait la différence dans la ligne droite, bien que la distance imposée ici, de 2.500m, soit à l’extrême limite de ses compétences.

En léger retrait, c’est Master’s Spirit (Mastercraftsman) qui prend la deuxième place. Il rassure après sa performance ratée sur la P.S.F. lors de ce meeting, tout en montrant que la distance de 2.400m est longue également pour ses aptitudes : le cheval a passé le poteau nettement ralenti. Troisième, Right Connection (Beat Hollow) déçoit un peu, lui qui avait terminé bon cinquième le 21 janvier derrière Royal Dolois. Mais sans doute aurait-il préféré une course bien plus rythmée.

C’est la deuxième victoire de Royal Dolois à Cagnes-sur-Mer après le Prix Albert Taton (D) 2016. Dans la foulée, le cheval avait terminé septième du Grand Prix du Département 06 (L). Va-t-il recourir cette Listed cette année ? Ce n’est pas certain d’après les propos de son entraîneur, Jean-Michel Lefebvre : « Pierre-Charles connaît sur le bout des doigts le cheval qui est mieux quand il peut être monté devant, à sa main. Avec le temps, il devient plus facile à gérer ; il est mieux dans sa tête. À chaud, je ne peux pas affirmer que nous allons courir le Grand Prix. Nous allons y réfléchir. »

 

Un doublé pour le haras d’Ellon

Trente minutes après la victoire de Crème de Crèmes, Royal Dolois a permis à l’élevage du haras d’Ellon de briller de nouveau. Ces deux chevaux ont été élevés au haras animé par Thierry de La Héronnière.

La famille de Pain Perdu. Royal Dolois a été élevé par le haras d’Ellon. Mixture (Linamix), sa mère, a aussi produit Mirageleve (Tobougg), troisième du Prix des Rêves d’Or (L). Aquamarine (Shardari), sa deuxième mère, est lauréate des Cheshire Oaks (L). On la retrouve au même niveau dans le pedigree de Pain Perdu (Vespone), troisième du Prix du Jockey Club (Gr1). Le père de Royal Dolois est Silver Frost, classique en France sur 1.600m.