Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR  -  Les 2ans de Francis-Henri Graffard

Élevage / 04.02.2017

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - Les 2ans de Francis-Henri Graffard

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR

 

Les 2ans de Francis-Henri Graffard

Par Pierre Laperdrix

Au tour des 2ans placés chez Francis-Henri Graffard de passer au crible. Au 3 février, 25 d’entre eux sont déclarés à l’entraînement chez le professionnel cantilien, dont cinq pour Al Shaqab Racing. Pour consulter cette liste, cliquer ici : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2017/02/2ans-Graffard-.pdf.

 

Installé comme entraîneur public depuis 2011, Francis-Henri Graffard a enregistré son premier black type l’année suivante, avec un 2ans. Il s’agissait de Pearl Flute (Piccolo), lauréat du Prix Yacowlef (L). Contrairement à certains gagnants de cette Listed autrefois réservée aux inédits, Pearl Flute ne fut pas une étoile filante : il a remporté en septembre le Prix des Chênes (Gr3), puis le Prix du Palais-Royal (Gr3) à 3ans, et s’est encore placé de Groupe à 4ans. Il sert maintenant de poney à l’écurie ! Plus tard, Francis-Henri Graffard a montré qu’il savait exploiter les jeunes avec des poulains comme Cornwallville (Makfi), acheté à réclamer et qui a gagné sa Listed en fin d’année de 2ans, ou, plus récemment, la rapide Fixette (Kodiac), deuxième des Prix de Cabourg et du Bois (Grs3).

 

Maxios, l’étalon le plus représenté. Seuls deux étalons sont représentés, à ce jour, par plus de deux éléments dans l’effectif de Francis-Henri Graffard. Basé en Allemagne, Maxios est le géniteur de trois 2ans. L’un d’eux porte les couleurs Niarchos, comme leur père en son temps. Les produits de Maxios seront observés de près en 2017, puisque ce seront les premiers que l’on verra en piste.

Un étalon est doublement représenté. C’est le sire de Colleville, Kendargent. L’un de ces deux 2ans appartient à Guy Pariente.

 

De vraies origines de vitesse. Quelques poulains possèdent des origines pour être rapides et précoces. On peut citer Eagle’s Eye, fils d’Oasis Dream et de Pontenuovo (Green Tune). Cette dernière a gagné le Prix de Cabourg (Gr3), pris la troisième place du Morny (Gr1) et c’est une fille de Porlezza (Sicyos), qui a remporté le Prix Maurice de Gheest (Gr1). Il y a également un mâle non nommé appartenant à Al Shaqab et issu du croisement entre Invincible Spirit et Lumière Rouge (Indian Ridge). Il appartient donc à une bonne famille maternelle de vitesse exploitée par le haras du Mezeray. Achetée 95.000 € yearling, une femelle appartenant à Simon Hope est née de l’union entre Henrythenavigator et Ascot Family (Desert Style), qui a produit le gagnant du Papin (Gr2) Family One (Dubai Destination). Enfin, Mystificatrice appartient à la première production du précoce Penny’s Picnic. Elle a été achetée 52.000 € à la v.2 d’Arqana

 

Cinq coups de cœur. Nous nous sommes livrés au petit jeu visant à sélectionner cinq 2ans dont le pedigree attire particulièrement l’attention. Voici notre sélection :

 

  • N. (F, par Bated Breath & Teepee, par Deep Impact)

Dans le paysage français, cette femelle par le sprinter de Juddmonte Bated Breath est une rareté. En effet, son père de mère est Deep Impact et, de mémoire, il n’a pas été vu sur notre sol dans ce rôle. Teepee, la mère de cette pouliche, est revenue du Japon en 2008 et c’est une sœur de Freedonia (Selkirk), gagnante du Prix de Pomone (Gr2) et placée de Gr1 pour la casaque Niarchos.

 

  • N. (M, par Maxios & Relight’s Best, par Grand Lodge)

Acheté 70.000 € en octobre à Arqana par Francis-Henri Graffard, ce mâle portera les couleurs de Flaxman Stables, l’entité irlandaise de la famille Niarchos. C’est un vrai retour aux courses pour cette casaque. Ce poulain est un fils de Maxios, qui défendait déjà leurs couleurs, et sa troisième mère n’est autre que Raise the Standard. Cette dernière a produit Coup de Folie, à l’origine de l’une des belles descendances pour la famille Niarchos.

 

  • N. (F, par Galileo & Synchronic, par Dansili)

La famille des tops ! Achetée 500.000 € en octobre 2011 (yearling), Synchronic (Dansili) n’a jamais été vue en course. Mais son pedigree n’a cessé de prendre de la valeur depuis cette date. Synchronic est une fille de Platonic (Zafonic), dont les petits-fils Parabellum (Dubawi), Chicquita (Montjeu) et Craven’s Legend (Invincible Spirit) ont respectivement été vendus 2.600.000 €, 600.000 € et 1.100.000 € lorsqu’ils étaient yearlings à Arqana.

 

  • N. (F, par Leroidesanimaux & Tropa de Elite, par Street Cry)

Voilà une origine exotique pour une pouliche assimilée FR et vendue 65.000 € en octobre à Arqana. Il n’y a que trois produits de Leroidesanimaux référencés à l’entraînement en France et âgés de 2ans. Cette pouliche possède un pedigree exotique. Sa mère, Tropa de Elite (Street Cry), est gagnante de Gr3 au Brésil, tout comme l’avait été sa propre mère, Cincinnatti.

 

  • N. (F, par Al Kazeem & Shada, par Galileo)

Devenu étalon en 2014, le multiple gagnant de Gr1 Al Kazeem était revenu à l’entraînement en cours d’année, car il connaissait des problèmes de fertilité. Il a donc sailli peu de juments en 2014, dont Shada, la mère de cette pouliche. La pouliche, née en 2015 de cette union, est donc une rareté. Shada avait commencé sa carrière outre-Manche avant d’être placée chez Francis-Henri Graffard chez lequel elle s’est imposée en France.