Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - À la recherche de la nouvelle Vorda de Philippe Sogorb

Courses / 06.02.2017

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - À la recherche de la nouvelle Vorda de Philippe Sogorb

 

Escale à Mont-de-Marsan pour débuter la semaine, où Philippe Sogorb exerce depuis 2011. L’ancien jockey, qui fut notamment associé à Dabirsim (Hat Trick) lors de ses trois premières courses, s’est fait connaître grâce aux 2ans. D’abord avec Show Gorb (Caradak), qui fut deuxième d’un Prix Miesque (Gr3), mais surtout avec Vorda XX (Orpen), lauréate des Cheveley Park Stakes (Gr1), du Robert Papin (Gr2) et deuxième du Prix Morny (Gr1). L’an dernier, il s’est encore distingué avec Cosachope (Soave), lauréate du Prix du Bois (Gr3). Bref, les 2ans, Philippe Sogorb connaît, et il n’hésite pas à les débuter tôt dans l’année, profitant de l’avantage climatique du Sud-Ouest.

 

Une liste équilibrée. Cette année, il a pour le moment 26 poulains de 2ans déclarés à l’entraînement.

Pour consulter la liste, cliquez ici.

http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2017/02/2ans2017SOGORB.pdf

Quatorze d’entre eux sont passés par un ring de ventes, à Deauville, La Teste ou même à Goffs. Aucun n’a franchi la barre des 100.000 €, le plus cher ayant coûté 95.000 €. Ils appartiennent à huit propriétaires différents. Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani et Gérard Augustin-Normand, qui furent un temps associés sur Vorda, possèdent dix poulains à eux deux. Tous les 2ans de la casaque bleue à étoiles blanches sont issus de l’élevage maison. Guy Pariente (propriétaire de Cosachope, citée plus haut) en a placé 6, autant que l’Écurie Normandie Pur-Sang. La famille Niarchos, pour laquelle il entraîne des pur-sang arabes depuis son installation, lui a aussi confié un 2ans à l’entraînement montois.

L’effectif des 2ans de Philippe Sogorb est aussi une bonne combinaison entre des produits des valeurs sûres du parc étalon français et des 2ans des étalons de première production. Côté valeur sûre, nous notons un Le Havre, deux Kendargent, un Siyouni, et un Motivator. Il a aussi une fille de Poliglote, par une mère au profil très obstacle, puisque fille de Robin des Prés.

 

Dabirsim en force. Chez les first season sires, le nom qui revient le plus est celui de Dabirsim, que Philippe Sogorb connaît bien. Il entraînera cinq de ses produits, tous sous la casaque de l’Écurie Normandie Pur-Sang. Trois d’entre eux sont passés aux ventes, le plus cher ayant été acheté 95.000 € à Arqana. Il s’agit d’une femelle, dont la mère est placée de Listed et a déjà produit Honeymoon Cocktail (Martaline), qui avait montré de la qualité à 2ans. Philippe Sogorb entraînera aussi une 2ans par Maxios, ainsi qu’un fils de Declaration of War.

 

Cinq coups de cœur. Cinq pedigrees nous ont particulièrement attirés dans la liste de Philippe Sogorb, pour des raisons différentes. Voici notre sélection :

  • Kenshow (F2)

Pr. & El. : Guy Pariente

Kendargent & Show Gorb, par Caradak

En toute logique, c’est Philippe Sogorb qui entraîne le premier produit de sa chère Show Gorb, l’une des juments qui l’a lancé comme entraîneur. Il s’agit d’une pouliche par Kendargent, née le 17 janvier. Sa mère était précoce, et Kendargent sait faire des 2ans : Kenshow pourrait rapidement se mettre en évidence.

  • Gold Lake (M2)

Pr. : Écurie Normandie Pur-Sang - El. : haras de Beauvoir

Reckless Abandon & Guiana, par Tiger Hill

Ce poulain est une rareté en soi : son père, Reckless Abandon, double gagnant de Gr1 à 2ans, a connu des problèmes de fertilité, au point qu’il est désormais poney de polo ! Six de ses produits sont enregistrés sur le site de France Galop actuellement. Guiana (Tiger Hill), sa mère, provient d’une famille moins précoce mais tout aussi douée. Il s’agit d’une fille de Guadalupe (Monsun), gagnante des Oaks italiennes (Gr1 à l’époque), deuxième des Yorkshire Oaks (Gr1). C’est la famille des bons "G" du baron von Ullmann, celle de Guignol (Cape Cross), Guiliani (Tertullian), Guardini (Dalakhani)…

  • N (M2)

Pr. : S.A. le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani - El. : Al Shahania Stud

Pivotal & Namona, par Halling

Namona (Halling) a déjà donné Very Nice Name (Whipper), troisième de la Dubai Sheema Classic (Gr1) et deuxième du Prix Foy (Gr2), ainsi que Too Nice Name (Kingsalsa), lauréat du Prix Montenica (L) et deuxième du Prix Djebel (Gr3). Le croisement avec Pivotal est intéressant et devrait ramener de la vitesse.

  • N (M2)

Pr. : S.A. le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani - El. : Al Shahania Stud

Motivator & Light my Way, par Polish Precedent

Pas un pedigree de précoce, mais la qualité est là. Light my Way (Polish Precedent) est une sœur de la grande Pride (Peintre Célèbre), qui s’est ensuite illustrée comme poulinière via One Foot in Heaven (Fastnet Rock). Et Motivator n’a plus à faire ses preuves…

  • N (F2)

Pr. : Écurie Normandie Pur Sang - El. : Mme G. & G. Forien

(Dabirsim & Caipirinia, par Hawk Wing)

L’un des cinq produits de Dabirsim que son ancien partenaire a reçus… Celle-ci est une fille de Caipirinia (Hawk Wing), qui a déjà donné un 2ans bon galopeur, Honeymoon Cocktail (Martaline).Le croisement avec Dabirsim est donc prometteur.