Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - Ballydoyle, le gisement des futurs étalons Coolmore

Courses / 05.02.2017

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - Ballydoyle, le gisement des futurs étalons Coolmore

 

Aidan O’Brien mérite bien une place dans notre tour d’horizon des 2ans. Le maître de Ballydoyle a terminé deuxième du classement des entraîneurs en France l’an dernier et il compte dans son palmarès 23 victoires de Gr1 en France avec des 2ans !

Aidan O’Brien ne considère la France avec ses jeunes chevaux que lors de Grs1. En plus de ses sept Prix Jean-Luc Lagardère, il a gagné quatre fois le Prix Marcel Boussac et le Critérium International et le Critérium de Saint-Cloud, trois fois le Prix Morny et une fois le Prix de la Salamandre. Les bébés O’Brien ont remporté trois autres Groupes : le Robert Papin (Gr2), le Cabourg et le Prix des Chênes (Grs3). La France a finalement apporté une assez petite contribution au butin des Groupes remportés par l’équipe junior de Ballydoyle : 27 sur 207 au total !

Galileo, 36 fois ! Un entraîneur de haut niveau, disons entre le quatrième et le vingtième du classement français, serait déjà heureux de rentrer à l’écurie 36 chevaux de 2ans, mâles ou femelles, d’origine précoce ou de tenue, bien nés ou avec un pedigree maigrelet ! Aidan O’Brien démarre, lui, son année 2017 avec 36 mâles par Galileo, dont 34 sont issus de mères black types en course ou par leur production ! Onze sont fils de gagnantes de Gr1, 8 sont propres frères ou demi-frères de lauréats de Gr1. Attention, on ne parle ici que des mâles par Galileo…

Cinquante-six engagés dans le Derby 2018. Le voyage dans l’équipe junior d'Aidan O’Brien ne peut commencer que par les Galileo et il est possible grâce au travail des animateurs du site www.aidanobrienfansite.com qui ont compilé une liste de 2ans déjà déclarés à l’entraînement, encore partielle puisque seules six pouliches sont recensées et que madame Magnier n’a pas encore assigné les noms… Cliquez ici pour consulter cette liste (avec ce lien : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2017/02/2ansobrien-Feuil1.pdf)

Nulle part ailleurs dans le monde il n’existe une telle accumulation de talents… Une preuve ? Les 2ans engagés dans le Derby 2018. L’entraîneur de Ballydoyle domine la liste avec 56 poulains et tous ses 36 Galileo sont bien sûr engagés. Le crack étalon a 48 produits engagés au total.

Found version masculine. Le rayon "propres frères" du département Galileo comprend ceux des lauréats de Gr1 Found, Roderic O’Connor, Seventh Heaven et The United States. Chez les fils de gagnantes de Gr1, on compte les rejetons d’Adoration (Honor Grades), Again (Danehill Dancer), de la championne australienne Atlantic Jewel (Fastnet Rock), Chelsea Rose (Desert King), Homecoming Queen (Holy Roman Emperor), des françaises Mauralakana (Muhtathir) et Moonlight Cloud XX (Invincible Spirit), de Red Evie (Intikhab), Rosdhu Queen (Invincible Spirit), Simply Perfect (Danehill) et de l’ex-Aga Khan Vadawina (Unfuwain).

Deep Impact et beaucoup plus encore. Il n’y a pas que les Galileo à Ballydoyle. Produire des gagnants de Derby et des étalons classiques c’est bien, mais il faut aussi s’occuper des autres secteurs du marché. Sept autres étalons sont pour le moment représentés avec leurs 2ans : Camelot, Declaration of War, Deep Impact, Frankel, le vétéran Giant’s Causeway, le regretté Scat Daddy et War Front. Ce dernier compte dix 2ans à Ballydoyle, dont cinq issus de filles de Galileo.

Frankel est présent avec quatre poulains. Trois d’entre eux sont passés aux ventes. Le fils de la lauréate de Gr1 Peeress (Pivotal) est le top price à 1.300.000 Gns. Il va défendre les couleurs de l’association Coolmore-Mayfair Speculators, tout comme le demi-frère de Zoffany (Dansili) qui a fait afficher 1.100.000 Gns à Tattersalls. Le demi-frère de Bago (Nashwan) et Maxios (Monsun), lui aussi par Frankel, est engagé dans le Derby pour la casaque Flaxman Stables. Aidan O’Brien entraîne aussi deux fils du champion japonais Deep Impact. L’un est issu de la gagnante de Gr1 Maybe (Galileo).

Un frère de la star Beholder. Les 2ans passés aux ventes sont au nombre de 18 et les deux plus chers viennent des États-Unis. Un mâle par Scat Daddy, demi-frère de la championne Beholder (Henny Hughes), a été acheté pour trois millions de dollars à Keeneland, alors qu’un produit de War Front, demi-frère de Honor Code (A.P. Indy), a coûté 2,6 millions de dollars à Keeneland, mais en novembre, quand il était foal.

Les nouveaux étalons. Camelot et Declaration of War sont les deux first season sires représentés à Ballydoyle avec des mâles. Le héros du Derby 2012 a sept de ses premiers poulains sous les ordres d’Aidan O’Brien et tous sont engagés dans le Derby 2018. Quatre d’entre eux ont été achetés aux ventes. Declaration of War, parti pour Ashford Stud, au Kentucky, après une seule saison à Coolmore, a cinq 2ans à Ballydoyle, dont trois achetés.

Les 7 sans caractère gras. Pour Aidan O’Brien, il a fallu changer les règles du jeu des coups de cœur, bien trop difficiles à choisir parmi les pedigrees de rêve qu’abrite l’entraîneur. À la place, voici les 7 poulains de 2ans qui ne sont pas issus d’une poulinière black type. Combien d’entraîneurs voudraient bien les avoir ?!

  • N. (M, par Camelot & Iowa Falls, par Dansili)

La mère de ce poulain n’a pas gagné et a été vendue par Juddmonte quand son frère, New Bay (Dubawi), n’était qu’un yearling. Depuis, il a remporté le Jockey Club… Coolmore et Mayfair Speculators ont sorti 400.000 Gns pour acheter ce mâle.

  • N. (M, par Camelot & Quiritis, par Galileo)

Sa mère n’a pas couru et ses deux premiers produits n’ont rien montré. Il vient de la famille de Footstepsinthesand (Giant’s Causeway) et a coûté 170.000 Gns foal.

  • N. (M, par Camelot & Za’Hara, par Raven’s Pass)

Sa mère a couru une seule fois pour Godolphin et David Wachman l’a payée 47.000 Gns. C’est une sœur du gagnant de Gr1 Debussy (Diesis) et le poulain a été adjugé à M.V. Magnier pour 230.000 Gns.

  • N. (M, par Declaration of War & Solar Event, par Galileo)

Jim Bolger n’a pas réussi à faire gagner sa mère qui est issue de Time Away (Darshaan), gagnante de Gr3 et placée du Prix de Diane. Ce poulain est passé deux fois aux ventes et, au prix de 180.000 Gns, défend les intérêts de Mayfair Speculators.

  • N. (M, par Galileo & Alta Anna, par Anabaa)

Ses deux propres frères ont gagné mais pas au niveau Stakes. Sa mère n’a pas couru et c’est une demi-sœur d’Abbatiale (Kaldoun), gagnante du Prix Pénélope (Gr3) et deuxième du Prix de Diane.

  • N. (M, par Galileo & Queenscliff, par Danehill Dancer)

Ce Galileo est issu d’une jeune poulinière qui a gagné et qui est une propre sœur de Carribean Sunset, trois fois gagnante de Gr3 et placée de Gr1 en Europe et aux États-Unis.

  • N. (M, par War Front & A Star Is Born, par Galileo)

Aidan O’Brien a couru huit fois sa mère qui a enfin trouvé sa course à Cork. Une victoire qui a pesé lourd parce qu’il s’agit d’une propre sœur du lauréat de Gr1 et étalon Rip van Winkle.