Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - La montée en puissance d’Henri-François Devin

Courses / 19.02.2017

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - La montée en puissance d’Henri-François Devin

 

Par Adeline Gombaud

Si la maxime « à jeune cavalier, vieux cheval » est pleine de bon sens, elle ne peut s’appliquer aux entraîneurs. Pour percer, avoir un effectif de 2ans bien fourni est quasiment indispensable. Henri-François Devin, qui entame sa cinquième année d’exercice, a reçu cette année la confiance de grandes maisons, et sa réussite l’an dernier avec la 2ans Al Johrah (Bated Breath) n’y est sans doute pas étrangère.

Pour consulter la liste de ses 2ans, cliquez ici : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2017/02/Devin-1.pdf.

Petit à petit… Henri-François Devin est encore un tout jeune entraîneur. Il a eu ses premiers partants en 2013, sa première victoire quelques mois plus tard avec Vallée d’Or (Singspiel), à Divonne-les-Bains. Cette année-là, il n’a couru que six 2ans, qui n’ont pu s’imposer. Il a brisé l’écart en 2014, enregistrant trois succès avec les 8 juveniles qu’il a courus. Même effectif l’année suivante, pour deux victoires et 12 places. Deux mille quinze avait surtout été marquée, pour lui, par la deuxième place de Physiocrate (Doctor Dino) dans le Prix de Diane Longines (Gr1).

Al Johrah, un déclencheur. L’an dernier, Henri-François Devin a couru quinze 2ans, qui ont remporté 5 courses et 22 places. Le fer de lance est bien entendu Al Johrah, portant les couleurs Al Shaqab Racing mais issue de l’étalon de première production de Juddmonte Bated Breath. Peu nombreux sont les entraîneurs français à aller courir leurs 2ans à Royal Ascot, et Henri-François Devin a eu l’audace de tenter le voyage. Audace récompensée par une deuxième place dans les Queen Mary Stakes (Gr2) de Lady Aurelia. La pouliche se classera aussi deuxième du Prix Robert Papin (Gr2) et quatrième du Darley Prix Morny (Gr1). C’était une belle publicité pour le jeune professionnel mais aussi pour le jeune étalon Bated Breath. Et cette année, Henri-François Devin a reçu six 2ans de Juddmonte. Son équipe junior s’est considérablement étoffée, et il compte au 18 février 27 poulains de 2ans, dont 13 sont issus des ventes. L’équilibre est parfait.

Du précoce, du classique, du jeune, du confirmé. Cet équilibre se retrouve dans la diversité des étalons. Style Vendôme, le jeune étalon d’Al Shaqab, est le plus présent, avec 5 poulains, ses premiers 2ans. Henri-François Devin aura aussi la charge de mettre en valeur la production de Dawn Approach, Planteur et Saônois, représentés chacun par un produit. Pour le reste, ce sont des valeurs sûres, européennes ou américaines, en allant de Bernardini à Dansili, en passant par Le Havre, Kendargent, Siyouni, Dark Angel, Elusive City ou encore le jeune Nathaniel. Il y en a pour tous les goûts, du précoce au plus classique.

Casaques classiques. Cette diversité dans les 2ans se retrouve chez les propriétaires. Khalid Abdullah est le plus représenté avec six poulains, suivi par Al Shaqab Racing avec quatre, Guy Pariente et Valentin Bukhtoyarov, avec deux sujets chacun. Khalifa Dasmal, Mansour Abulhoul, Anita Wigan, Bryan Lynam, Robert Ng, Gérard Augustin-Normand, l’écurie des Monceaux et Antonio Devin n’ont qu’un seul représentant, mais ils garantissent cette variété qui fait, sur le papier, la force de l’effectif.

Cinq à retenir. Choisir cinq coups de cœur parmi cet effectif bien composé n’est pas chose aisée, mais certains noms sont incontournables.

  • N (F2)

Style Vendôme & Bea Remembered, par Doyen

Pr. & El. : Al Shaqab Racing

Bea Remembered n’a plus à faire ses preuves en tant que mère : elle a déjà donné Stormy Antarctic (Stormy Atlantic) et Al Johrah, deux chevaux de Groupe. Al Shaqab n’a donc pas hésité à mettre certaines de ses meilleures mères à ses jeunes étalons, dont Style Vendôme. Ce dernier avait montré sa vitesse et sa précocité à 2ans, et Henri-François Devin peut espérer tenir sa nouvelle Al Johrah avec cette pouliche née le 15 avril.

  • N (F2)

Dawn Approach & Aiglonne, par Silver Hawk

Propriétaire en instance

El. : Haras du Mézeray & Skymarc Fam

Difficile de trouver un pedigree plus classique chez cette pouliche, du moins du côté maternel, puisqu’elle est issue de la matrone Aiglonne, qui s’est encore distinguée l’an dernier grâce à Mekhtaal (Sea the Stars), le gagnant du Prix Hocquart (Gr2). Ce n’était pas le premier coup d’éclat de la jument, déjà à l’origine de chevaux comme Démocrate ou Aigue Marine. Son dixième produit est cette fille de Dawn Approach, dont ce sont les premiers 2ans.

  • Indeed (M2)

Showcasing & Argumentative, par Observatory

Pr. & El. : Juddmonte Farms

Le frère d’Epicuris (Rail Link). Ah ! Epicuris, qui nous avait tant emballés à 2ans et tant déçus ensuite, quand son caractère… un peu joueur a pris le dessus sur sa qualité. Le cheval a tout de même pris la cinquième place du Derby d’Epsom avec une seule course dans les jambes. Ses frasques lui ont valu une castration. Il a été acheté par Willie Mullins pour une seconde carrière sur les obstacles. Espérons qu’Indeed, le petit frère, se montrera plus discipliné. Il est issu d’un père qui sait faire des top 2ans : Showcasing.

  • Oykel (F2)

Kendargent & Three Owls, par Warning

Pr. & El. : Anita Wigan

Cette pouliche, fille de Kendargent, pourrait bien recevoir un bel update prochainement. C’est en effet une sœur de l’excellent sprinter The Right Man (Lope de Vega), que l’on devrait voir à Meydan. Sa mère, descendante de la championne Three Troikas, a donné deux autres black types.

  • Palmyre (F2)

Dansili & Purely Priceless, par Galileo

Propriétaire en instance

El. : Haras d’Étreham

Impossible de ne pas évoquer cette pouliche qui n’a pas encore de propriétaire. Sa mère, la bien nommée Purely Priceless, est une fille de la classique Peeping Fawn. Son père, c’est Dansili, que l’on ne présente plus. Et la pouliche a été rachetée pour 210.000 € à Arqana en août.