Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - Pia Brandt court toujours après un premier Groupe chez les 2ans

Courses / 16.02.2017

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - Pia Brandt court toujours après un premier Groupe chez les 2ans

 

 

Pia Brandt est arrivée en France il y a une décennie. La saison 2016, avec quatre victoires de Groupe, fut la meilleure de sa carrière. En ce début d’année 2017, la cantilienne a 33 poulains et pouliches de 2ans dans ses boxes. Deux mille seize restera dans les mémoires comme l’année de son premier Gr1. L’année 2017 sera-t-elle l’année de sa première victoire au niveau Groupe avec un 2ans ?  

Retrouvez la liste complète des 2ans placés chez Pia Brandt : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2017/02/20170217Tableaux2ansPiaBRANDT.pdf

Pia Brandt est la seule femme parmi les dix premiers du classement des entraîneurs 2016 en France. Elle est aussi la seule de ce top 10 à ne pas avoir de chevaux des principales casaques internationales dans ses boxes. Son propriétaire le plus présent, avec 18 chevaux, est d’ailleurs Gérard Augustin-Normand, dont l’effectif est principalement concentré sur la France.

 

Une belle année 2016. Après avoir débuté dans son pays natal, la Suède, elle a fait le choix de la France. Sa montée en puissance fut progressive mais elle s’est véritablement accélérée ces trois dernières saisons. C’est à Chantilly qu’elle a entraîné son premier lauréat de Groupe, L'Amour de ma Vie (Dansili) qui s’est imposée en février 2014 dans les Balanchine Sponsored by District One (Gr2) à Meydan. C’est ensuite le stayer Bathyrhon (Monsun), désormais étalon au haras de la Hêtraie, qui lui a offert un Groupe en 2014 et en 2015. En 2016, Camprock (Myboycharlie) a gagné le Prix Pénélope (Gr3), Silver Step (Silvert Frost) le Premio Elena e Sergio Cumani (Gr3), et Mont Ormel (Air Chief Marshal) le Grand Prix de Paris (Gr1). À ce jour, Pia Brandt  n’a pas encore gagné de Groupe chez les 2ans.

De nombreuses exportations. Sur les six meilleurs chevaux de l’effectif de Pia et Joakim Brandt, cinq ont été exportés. Mont Ormel est parti à Hongkong, Camprock au Japon, Marypop et Rymska aux États-Unis. L’écurie entame donc l’année 2017 sur de nouvelles bases, avec notamment une belle et proche deuxième place de Via Firenze (Dansili) dans les Balanchine Stakes (Gr2), ce jeudi à Meydan.

La confiance de Gérard Augustin-Normand. Ce propriétaire est présent dans l’écurie Brandt depuis le début des années 2010. Un des premiers bons chevaux de cette association fut certainement Bernières (Montjeu), lauréate du Prix des Tourelles (L) devant la gagnante d’Arc Solemia (Poliglote). De bons sujets comme Avantage (Layman), deuxième du Prix La Rochette (Gr3), ou Fresles (Royal Applause), lauréate du Prix Miss Satamixa (L), ont pris la suite, avant l’arrivée de Mont Ormel. Ce lauréat du Grand Prix de Paris à 20/1 a marqué les esprits. En ce début d’année 2017, Gérard Augustin-Normand a placé 18 chevaux chez Pia et Joakim Brandt, dont treize 2ans.

Parmi les propriétaires plusieurs fois représentés, on notera la présence de plusieurs éleveurs comme Plersch Breeding ou madame Georges Sandor. Alain Jathière est triplement représenté, avec une nièce de Sole Power achetée chez Arqana, mais aussi en association avec Gérard Augustin-Normand et Pia Brandt sur deux sujets acquis chez Osarus.

Un peu d’exotisme. Tom Erik Kjeseth a confié une fille de Rock of Gibraltar à Pia Brandt. Sa mère est quadruple lauréate en Norvège. Love and Peace (Linngari), pour Plersch Breeding, est la propre sœur de Linngaro (Linngari), deuxième du Prix Herod (L). Leur  mère a gagné le Grande Premio Joao Cecilio Ferraz (Gr1) au Brésil.

Cinq coups de cœur chez Pia Brandt

  • SACCHAROSE (F2)

Propriétaires : Laurent Dassault, Écurie Loïck Fouchet & Écurie des Monceaux

Éleveur : Lordship Stud Limited

Exceed and Excel & Spinacre, par Verglas

Saccharose (Exceed and Excel) a fait monter les enchères jusqu’à 270.000 €, en août 2016, chez Arqana. Elle a le profil pour réussir dès 2017. Son père, Exceed and Excel (Danehill), est lauréat de Gr2 à 2ans en Australie et il a déjà donné plus de 30 lauréats de Groupe à cet âge. Sa mère, dont elle est le premier produit, a gagné une Listed à 2ans au Curragh. Saccharose est issue du même croisement que Spin Cycle (Exceed And Excel), proche deuxième des Norfolk Stakes (Gr2, 2ans, 1.000m) à Ascot.

  • BOISSEY (M2)

Propriétaire : Gérard Augustin-Normand

Éleveur : Snig Élevage

Iffraaj & Banyu Dewi, par Poliglote

Boissey (Iffraaj) a été acheté 130.000 € en août 2016 chez Arqana. Son père, Iffraaj (Zafonic), est un vecteur de vitesse et de précocité. Il a déjà donné des gagnants de Gr1 à 2ans. Banyu Dewi (Poliglote), sa mère, est placée de Groupe à 2ans en Allemagne avant de confirmer à 3ans sur 2.400m outre-Atlantique. Elle a déjà donné trois black types, dont Nuit d'Amour (Azamour), gagnante d’une B à 2ans sous la férule de Pia Brandt, puis placée de Listed à 3ans, et Nobel Winner (Grand Slam), placé de Gr3. Le meilleur produit de Banyu Dewi n’est autre que Brigantin (Cozzene), gagnant d’une "B" à 2ans, avant de devenir un très bon stayer, notamment troisième de l’Ascot Gold Cup et du Prix du Cadran (Grs1).

  • ÉCORCHES (F2)

Propriétaire : Gérard Augustin-Normand

Éleveurs : Hubert Honoré & Tomas Schweizer

Le Havre & Coastline, par Night Shift

Sylvain Vidal a signé le bon à 50.000 € pour acquérir Écorches (Le Havre) en octobre 2016, chez Arqana. C’est un produit de Le Havre, un étalon qui a gagné le Prix du Jockey Club (Gr1) pour Gérard Augustin-Normand avant de lui donner les classiques Avenir Certain et La Cressonnière. Sa mère a gagné deux courses à 2ans. Au haras, elle a produit Pain Perdu (Vespone), gagnant à 2ans puis troisième du Prix du Jockey Club (Gr1).

  • HOCQUIGNY (F2)

Propriétaire : Gérard Augustin-Normand

Éleveur : Franklin Finance

Rajsaman & Lidana, par King's Best

Cette élève et représentante de Gérard Augustin-Normand est née au haras de La Cauvinière où son père, Rajsaman (Linamix), officie. Hocquigny est la sœur utérine de Mont Ormel (Air Chief Marshal). Sous la férule de Pia Brandt, ce dernier a gagné le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) 2016. Sa deuxième mère est une sœur de Linngari (Indian Ridge), lauréat du Premio Vittorio di Capua à Milan et du Grosser Dallmayr Bayerisches Zuchtrennen (Grs1).

  • ZELHIA (F2)

Propriétaire : Gérard Augustin-Normand

Éleveur : Écurie Jarlan

Panis & Zanada, par Sinndar        

Cette propre sœur de Maiguri a fait monter les enchères jusqu’à 90.000 € lors de la vente v.2 chez Arqana. Son père, Panis, est lauréat de Groupe à 2ans et il a donné plusieurs bons chevaux à cet âge. Sa mère n’a pas couru mais elle a produit Maiguri (Panis) qui fut un bon 2ans, lauréat du Prix Roland de Chambure (L), mais aussi deuxième du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) et troisième du Critérium International (Gr1). Il fait la monte au haras des Faunes. Sa deuxième mère a donné Zalaiyka (Royal Academy), gagnante de la Poule d'Essai des Pouliches et deuxième des Coronation Stakes (Grs1).