Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Siljan’s Saga promise à Intello

Élevage / 16.02.2017

Siljan’s Saga promise à Intello

Siljan’s Saga (Sagamix) ne sera plus revue en compétition. La représentante d’Éric Palluat de Besset et d’Emmanuel Tassin, entraînée par Jean-Pierre Gauvin, est partie au haras et va bientôt aller à la rencontre d’Intello (Galileo), basé au haras du Quesnay. Éric Palluat de Besset, nous a dit : « Siljan’s Saga va aller à la rencontre d’Intello dans les premiers jours de mars. Elle est désormais âgée de 7ans et nous avions vu une certaine lassitude chez elle à la fin. Il faut savoir s’arrêter. Il y a quelques jours, j’étais à Vichy pour l’Assemblée de l’Association des éleveurs du Centre-Est et beaucoup aimeraient avoir une jument comme elle. Elle a été achetée 2.500 € ! Elle nous a fait vivre une expérience exceptionnelle… Il faut beaucoup de chance, et un bon entraîneur aussi. Elle a couru trente fois, pour sept victoires et treize places. La jument n’a jamais eu d’accident, elle rentre au haras sans être cabossée, et tout le mérite en revient à son entraîneur. Elle est la gagnante des EpiqE Series au galop, même si cela a été moins médiatisé qu’au trot, et elle a terminé quatrième du Prix de l’Arc de Triomphe l’an passé… »

Siljan’s Saga a donc conclu sa carrière sur sa troisième place dans le Prix Royal Oak (Gr1) remporté par Vazirabad (Manduro), après sa quatrième place dans l’Arc. Elle a remporté deux Groupes : le Grand Prix de Deauville et le Prix Corrida (Grs2), toujours sous la selle de Pierre-Charles Boudot, qui a été son principal jockey. Siljan’s Saga avait la réputation d’être une jument de terrain lourd, ce qui n’est pas totalement vrai. Elle affectionnait les pistes souples mais était aussi capable de bien faire sur des terrains plutôt bons, comme elle l’a montré en remportant le Corrida avant de se classer deuxième de Noble Mission (Galileo) dans le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1). Siljan’s Saga compte deux deuxièmes places et deux troisième places au niveau Gr1.

Intello, performances et physique. Éric Palluat de Besset nous a expliqué le choix d’Intello : « C’était un très bon cheval de course. Siljan’s Saga n’est pas une jument très "costaude" et Intello a le physique pour aller avec elle. De plus, Siljan’s Saga est actuellement du côté de Lisieux et Intello n’est pas loin ! C’est un étalon qui va certainement donner du cadre, même si elle a bien montré que le cadre ne faisait pas tout ! C’est un peu comme l’histoire de Marilyn Monroe voulant un enfant d’Albert Einstein, lui disant d’imaginer un enfant avec son physique à elle et son intelligence à lui, et lui répondant : "Oui, mais imaginez s’il avait mon physique et votre cerveau ?" Nous espérons avoir un petit d’elle, même si nous ne savons pas encore si nous allons le vendre ou le garder. Nous ne sommes pas commerçants. »

La facétieuse. Siljan’s Saga était une formidable jument de course. Elle était aussi connue pour ses facéties : lorsqu’elle rentrait dans le rond de présentation, c’était souvent sportif et mieux ne valait ne pas être sur son chemin ! Éric Palluat de Besset se souvient : « Ce qui était curieux, c’est que ce caractère ne se manifestait que dans le rond. Elle n’a jamais fait de difficulté derrière les stalles ou pour l’entrée dans les boîtes. Dans la vie de tous les jours, c’était une jument normale. Pour le Prix de l’Arc de Triomphe en 2015, nous avions demandé à ce qu’elle ne fasse qu’un tour au rond – elle y passait toujours – et cela avait été refusé. Au bout d’un quart de tour, on nous a dit de rentrer dans les écuries ! On ne sait toujours pas pourquoi elle était ainsi dans le rond, où nous aurions bien aimé la voir un peu plus. »