Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE SPORT PAR LE TEMPS - De l’importance de la distance réelle parcourue lors d’une course

Courses / 13.02.2017

LE SPORT PAR LE TEMPS - De l’importance de la distance réelle parcourue lors d’une course

Par Bruno Barbereau

Le tracking devrait (enfin !) faire son apparition en France en 2017. Ce système fournira une mine d’informations, aussi bien aux professionnels qu’aux passionnés des courses. Outre les temps bruts et partiels réalisés par chaque partant, ainsi que sa vitesse, ce système délivre une donnée précieuse : la distance réelle parcourue par chaque cheval.

Affiner les sectionnal ratings. Les feuilles de résultats délivrées par les systèmes de tracking permettent, avec un peu d’expérience, de visualiser une course. Les temps bruts et partiels réalisés par chaque partant permettent d’établir les sectionnal ratings correspondants. Mais pour plus de précision, il est important d’agglomérer à ces données la distance réelle parcourue par le cheval concerné.

Prenons l’exemple des Cape Verdi Stakes (Gr2), disputés sur le mile et le turf de Meydan le 26 janvier dernier. Voici les charts du système Trakus concernant l’arrivée officielle, où figurent les sectionnal ratings, en considérant que tous les partants ont parcouru la même distance (1.609m) :

 

Le temps brut réalisé par la lauréate, Very Special, est de 97,21 secondes. Sachant qu’une longueur correspond à 2,55 mètres, et que le cheval parcourt cette distance toutes les 0,154 secondes, les sectionnal ratings évoluent de plus ou moins deux points toutes les 0,154 secondes.

Les sectionnal ratings sont basés sur deux éléments : l’early pace, c’est-à-dire la phase avant l’accélération, et la phase d’accélération. Ces deux phases sont fortement corrélées (plus un cheval est allé vite durant l’early pace, moins sa phase d’accélération sera prononcée). Mais ces sectionnal ratings bruts peuvent être affinés avec la distance réellement parcourue par chaque cheval. C’est ainsi que Silver Step, qui a parcouru 6m de plus que Very Special (5m lors de l’early pace, et 1m dans la phase d’accélération), se retrouve avec le meilleur rating : 99 contre 97.

CAPE VERDI 2017

CltNomPdsDist.Temps finalL400EP/fps3FR/fpsSP/fpsR/SPSect. rat.
1VERY SPECIAL57161497,2122,3853,1558,9456,0455,7897
2OPAL TIARA57161497,3122,2652,9959,2556,1255,8497,5
3MUFFRI'HA57161897,3722,7453,465855,7355,5394
4SILVER STEP57162097,4322,353,1559,2856,2255,9499

EP : early Pace 1.200m

EP/Fps : vitesse pendant l’early pace en pieds par seconde

3FR : 3e fraction ou 400 derniers mètres.

3FR : vitesse pendant les 400 derniers mètres en pieds par seconde

SP/Fps : sustained pace (EP+3FR/2) vitesse soutenue en pieds par seconde

R/SP : coefficient de SP retenu pour le sectionnal rating

 

On peut donc comparer un cheval par rapport à un autre, mais aussi deux performances du même cheval sur le même parcours. C’est ainsi que l’on peut comparer la Very Special 2016 avec celle de cette année, puisque la pouliche a gagné les Cape Verdi deux années de suite. En compilant temps brut, sectionnal rating, distance parcourue et poids ajusté, on obtient le résultat suivant : bien qu’ayant été plus rapide de 0,67 secondes cette année, la Very Special 2017 n’est meilleure que d’une demi-longueur par rapport à celle de l’an dernier.

NomPdsDist.Fin. TimeL400EP/fps3FR/fpsSP/fpsR/SPSect. rat.
2017VERY SPECIAL57161497,2122,3853,1558,9456,0455,7897
2016VERY SPECIAL59161797,8822,7353,0558,0355,5455,3296

Prédire la compétitivité des chevaux dans les courses à venir. L’étude de ces différentes données permet aussi, sur un hippodrome où l’état du terrain ne varie que très peu (c’est le cas du turf à Meydan), de déterminer la compétitivité des chevaux dans les épreuves à venir, selon leurs statistiques dans les préparatoires.

Par exemple, sur le créneau de distance de 1.600 à 1.800m, le programme de Meydan comporte quatre rendez-vous majeurs : les Cape Verdi, les Balanchine, le Jebel Hatta et enfin la finale, c’est-à-dire la Dubai Turf (anciennement Dubai Duty Free).

Prenons les quatre dernières éditions des Cape Verdi.

CltNomPdsDist.Fin. TimeL400EP/fps3FR/fpsSP/fpsR/SPSect. rat.
2014CERTIFY58161896,0922,8554,4857,7256,155,96101
2015CLADOCERA57161897,2322,1153,1259,6656,3956,1101
2016VERY SPECIAL59161797,8822,7353,0558,0355,5455,3296
2017SILVER STEP57162097,4322,353,1559,2856,2255,9499

Les ratings donnent Silver Step une longueur devant Very Special. Malgré le changement de distance, elle a une chance très sérieuse de la battre dans les Balanchine. Mais si elle ne hausse pas son rating de 99, cela ne sera pas suffisant pour le Dubai Turf.