Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

STATISTIQUES DU MEETING D’OBSTACLE DE PAU 2016-2017 - Magalen Bryant, Isabelle Pacault, Jonathan Plouganou et le haras de Mirande sur le devant de la scène

Courses / 20.02.2017

STATISTIQUES DU MEETING D’OBSTACLE DE PAU 2016-2017 - Magalen Bryant, Isabelle Pacault, Jonathan Plouganou et le haras de Mirande sur le devant de la scène

Le meeting d’obstacle palois 2016-2017 s’est terminé ce dimanche 19 février. L’heure est au bilan et, sans surprise, Isabelle Pacault, ses jockeys et son entité d’élevage dominent les classements. Côté propriétaires, Magalen Bryant est en tête grâce à ses succès avec Forthing (Barastraight) et Disco d’Authie (Discover d’Auteuil). Découvrez plus en détail les chiffres de ces trois mois de courses au pied des Pyrénées.

PROPRIÉTAIRES

Magalen Bryant poursuit sur un rythme effréné sa réussite parisienne

Magalen Bryant a réussi une année 2016 exceptionnelle grâce à ses champions Milord Thomas (Kapgarde), So French (Poliglote), Device (Poliglote) et Blue Dragon (Califet), entre autres. La réussite de la propriétaire américaine a continué à Pau où elle a signé un exploit en réalisant le triplé "Grand Prix (Gr3), Grande Course de Haies & Grand Cross (Ls)". Exploit d’autant plus beau qu’elle n’avait jamais enlevé l’une de ces courses auparavant. Forthing a gagné le Grand Prix et la Grande Course de Haies, confirmant sa prédilection pour le Pont-Long. Quant à Disco d’Authie, il a créé la surprise en enlevant le Grand Cross. Magalen Bryant a devancé la famille Papot avec dix succès et dix-sept places pour 377.035 € de gains. La famille Papot compte dix victoires également mais vingt-six places et 325.155 € de gains. Les couleurs vertes et bleues ont brillé avec Paulougas (Turgeon), vainqueur du Prix Renaud du Vivier (L) et troisième du Grand Prix de Pau (Gr3), ou encore le prometteur Scipion (Network), Square Marceau (Kapgarde), troisième du Prix Antoine de Palaminy (L), et Papy Mamy (Ballingary), deuxième du Grand Cross. La troisième place revient aux couleurs de M.L Bloostock Ltd, titulaire de sept succès, dix-huit places et 243.430 € de gains, dont le fer de lance a été Christmas Rose (Montmartre), deuxième de la Grande Course de Haies après trois victoires consécutives.

Classement propriétaires
PropriétairesNbre partantsNbre vict.Nbre plcesGains totaux
1Magalen Bryant401017377.035 €
2Mme Patrick Papot621026315.155 €
3M.L Bloodstock Ltd46718243.430 €
4Écurie des Dunes38518165.860 €
5Sc Écurie Couderc25613142.385 €
6Jacques Détré1663138.000 €
7Simon Munir2449123.910 €
8Écurie Mirande38319118.955 €
9Arnaud Chaillé-Chaillé24411116.650 €
10Gilbert Lenzi1647114.385 €

 

ENTRAÎNEURS

Isabelle Pacault leader du classement

Isabelle Pacault a pu compter sur son effectif habituel pour Pau, en tête duquel on retrouve l’excellent Carriacou (Califet), qui vient d'effectuer une rentrée victorieuse en haies, mais aussi sur l’effectif de Guy Cherel qu’elle a repris. De ce fait, elle a explosé les compteurs avec un record de trente-six victoires et quatre-vingt-quatorze places pour 1.300.860 € de gains. Elle a remporté le Grand Prix et la Grande Course de Haies avec Forthing, le Grand Cross avec Disco d’Authie, sans compter de nombreux jumelés, coup de trois, quatre ou cinq ! Un mois après la domination de Yannick Fouin à Cagnes, c’est donc de nouveau un entraîneur de Maisons-Laffitte qui est en pole position. Peu présent lors du meeting palois, Guillaume Macaire avait gardé quelques chevaux pour cet événement et il a signé vingt-deux victoires, dix-neuf places pour 470.570 € de gains. Il a terminé son meeting en beauté avec la victoire de Saint Rajh (Saint des Saints) dans le Prix Antoine de Palaminy (L), ou les succès des prometteurs Saint Léo (Maresca Sorrento), Cadeau d’Estruval (Nickname) et Scipion (Network). Voisin de Guillaume Macaire à Royan, Arnaud Chaillé-Chaillé a conclu troisième avec huit victoires et trente-deux places pour 269.090 € de gains. Il n’a pas eu de véritable fer de lance, mais a pu s’appuyer sur de bons éléments comme Délice Nouba (Turgeon), Beauté Promise (Great Pretender) et Malice des Épeires (Martaline). Enfin, il faut noter le très beau meeting d’Hector de Lageneste qui incarne la relève parmi nos entraîneurs d’obstacle. Il est le premier professionnel palois du classement avec neuf succès, vingt et une places et 194.525 € de gains.

Classement entraîneurs
EntraîneursNbre partantsNbre vict.Nbre plcesGains totaux
1Isabelle Pacault20936941.300.860 €
2Guillaume Macaire532219470.570 €
3Arnaud Chaillé-Chaillé68832269.090 €
4Patrice Quinton73834266.280 €
5Philippe Cottin56820262.185 €
6Éric Leray71628220.810 €
7François-Marie Cottin71135216.655 €
8Emmanuel Clayeux65525199.875 €
9Hector de Lageneste71921194.525 €
10François Nicolle49319144.515 €

ÉLEVEURS

Le haras de Mirande à l’arrachée

Le haras de Mirande termine tête de liste des éleveurs pour le meeting de Pau 2016-2017 avec quatre victoires, vingt-deux places et 23.784 € de primes contre 23.457 €, quatre succès et huit places pour son dauphin, M.L Bloodstock Ltd. Le haras de Mirande est l’éleveur de Carriacou, mais aussi d’Amirande (Astarabad) ou encore Don’t Worry (Al Namix). M.L Bloodstock Ltd est donc deuxième grâce, notamment, aux belles performances de Christmas Rose. Éleveur de Forthing, Ingrid Desagnat est troisième avec les deux victoires du fils de Barastraight, trois places et 19.656 € de primes.

Classement éleveurs
ÉleveursNbre partantsNbre vict.Nbre plcesPrimes totales
1Scea haras de Mirande4542223.784 €
2M.L Bloodstock Ltd154823.457 €
3Mlle Ingrid Desagnat62319.656 €
4Guy Cherel2171014.183 €
5Berend van Dalfsen92612.987 €
6Jacques Cyprès202711.693 €
7François-Marie Cottin2611311.203 €
8Isabelle Pacault2981211.035 €
9E.A.R.L. Haras du Luy51310.969 €

JOCKEYS

Jonathan Plouganou numéro 1 avec seulement un mois et demi d’activité à Pau

Le meeting palois dure un peu plus de deux mois et demi et Jonathan Plouganou n’a pas pu monter pendant la totalité de celui-ci à cause de la suspension dont nous avons déjà parlé. Mais il est quand même en tête avec vingt succès. Il a notamment été associé au bon Christmas Rose, à Saham (Roakarad) ou encore Astridlande (Saint des Saints), en donnant de vraies leçons de monte. Il a précédé Stéphane Paillard, le pilote de Saying Again (Califet), et Carriacou ou encore Bertrand Lestrade, qui a profité notamment de l’excellent meeting des chevaux de son patron, Guillaume Macaire. La Cravache d’or 2015 a brillé lors de la dernière réunion en montant victorieusement Saint Rajh dans le Prix Antoine de Palaminy.

Classement jockeys
JockeysNbre vict.
1Jonathan Plouganou20
2Stéphane Paillard15
2Bertrand Lestrade15
4Thomas Beaurain12
4Kévin Nabet12
6Alexis Poirier10
7Geoffrey Ré6
7Felix de Giles6
9Wilfrid Denuault5

 

Un bilan positif sur le plan des enjeux et de l’affluence

Le bilan du meeting palois 2016-2017 est globalement positif. Au total, il y a eu 50.204 spectateurs sur les deux mois et demi de compétition, contre 52.105 lors de l’hiver précédent. Mais la tempête qui s’est abattue dans le Sud-Ouest lors de la réunion du Grand Cross a plombé cette journée du 5 février qui accueille tous les ans un public nombreux lorsque le temps s’y prête. Si la météo avait été du côté de la Société des courses de Pau, l’affluence totale pour l’hiver palois aurait  été – au minimum – la même que lors du précédent meeting. En revanche, au PMU, il a été joué 156.858.045 € contre 156.741.609 € l’hiver précédent, soit une hausse de 0,7 %. Au P.M.H., 882.162 € ont été misés contre 924.202 € lors du meeting 2015-2016, soit une baisse de 4,5 % qui a eu lieu lors des journées phares. En effet, lors de la réunion du Grand Prix, il y a eu environ 8.000 spectateurs. Le jour du Grand Cross, 3.000 spectateurs étaient présents. Pourtant, c’est lors du Grand Cross qu’il y a eu le plus d’enjeux (53.000 € contre 46.000 € le jour du Grand Prix) sur l’hippodrome. Au total, si l’on associe PMU et P.M.H., il a été joué 157.740.207 € pour 157.670.801 € lors du meeting passé, soit une hausse de 0,04 %. Ce qu'il est important de noter, c’est qu’après plusieurs années de baisse – les chiffres de l’époque feraient rêver actuellement –, on assiste à une stabilisation des enjeux après deux meetings. Le public palois se renouvelle, mais il n’arrive pas encore à se piquer au jeu. C’est pour cela qu’un plan d’action sur trois ans va être lancé lors du prochain meeting de Pau. Un parcours client va être créé pour inciter le spectateur à jouer en l’accompagnant, de son entrée sur l’hippodrome jusqu’aux guichets.

Au total, durant l’hiver, en obstacle, 156 courses ont eu lieu pour 1.792 partants, 804 chevaux différents et une bonne moyenne de 11,49 concurrents par course. L’hippodrome compte vingt-deux partenaires et la Société d'encouragement des Pyrénées-Atlantiques souhaite continuer à travailler avec eux.

La société paloise va également poursuivre sa communication autour de ses événements, notamment sous l’angle sportif. Elle a proposé régulièrement à des groupes de venir suivre un cross depuis la piste, de se déplacer à l’entraînement et ainsi de faire découvrir les deux sites hippiques palois. Des initiatives qui peuvent servir de modèle à l’échelle nationale !