Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Vazirabad on the road again

International / 22.02.2017

Vazirabad on the road again

MEYDAN (AE), JEUDI

Vazirabad (Manduro) démarre l’année 2017 ce jeudi, à Meydan, dans le Nad Al Sheba, un Gr3 qui rend hommage à l’ancien hippodrome de Dubaï. Son entourage peut légitimement espérer une saison aussi fructueuse que la précédente. Le pensionnaire d’Alain de Royer Dupré a gagné en 2016 – primes comprises – pas moins de 1.167.364 €. Selon ce critère, il est troisième au classement de chevaux entraînés en France, juste derrière Almanzor (Wootton Basset) et La Cressonnière (Le Havre), les deux autres chevaux qui ont dépassé la barre du million. Vazirabad a remporté en 2016 la Dubai Gold Cup (Gr2) et il a terminé la saison en s’imposant à nouveau dans le Prix Royal Oak (Gr1), après une tentative ratée dans le Grand Prix de Saint-Cloud et une courte défaite dans le Prix du Cadran. L’élève de Son Altesse l’Aga Khan prouve qu’un stayer de haut niveau a de nombreuses opportunités.

Il va falloir faire mentir les ratings. Le Meydan Trophy ne sera pas une promenade de santé pour Vazirabad, bien au contraire. Selon les ratings de fin de saison, l’anglais Sheikhzayedroad (Dubawi) – dont le nom rend hommage à la plus grande route de Dubaï – est une livre (118-117) au-dessus du français. Ce jugement est correct sur la ligne commune avec Quest for More (Teofilo). La distance – 2.800m – convient aux deux chevaux. David Simcock, l’entraîneur de Sheikhzayedroad a déclaré : « Il est en belle condition et a déjà gagné la même course l’année dernière. De plus, il court bien sur la fraîcheur ».

Une jument pour Godolphin. Le Nad Al Sheba Trophy est un Gr3 sans pénalité au poids. Il sera donc difficile pour les autres concurrents de se mêler au mano a mano annoncé. La jument Beautiful Romance (New Approach) a remporté les Middleton Stakes (Gr2) en début de saison, mais elle a ensuite prouvé qu’elle était capable de tenir, en finissant septième de la Melbourne Cup (Gr1) avant de trouver un autre Gr2 sur 2.400m en Australie. La différence au poids – la décharge pour les femelles est de deux kilos à Dubaï – lui donne une petite chance supplémentaire.

Les Oaks d’Arabie. Nashmiah (Alnajim Althakeb), née, élevée et entraînée en Arabie Saoudite, vise un doublé classique dans l’autre course de Groupe de la soirée, les UAE Oaks (Gr3) sur 1.900m dirt. Elle retrouve cinq des adversaires qu’elle a déjà battues il y a deux semaines dans les UAE 1.000 Guineas. Le français Mr Owen (Invincible Spirit), malheureux lors de sa première sortie à Meydan dans l'Al Rashidiya (Gr2), peut trouver une consolation dans le handicap sur 1.400m. Mais il va porter beaucoup de poids.

Mubtaahij sur la route de California Chrome. Une autre course à suivre est le handicap sur 2.000m et sur le dirt où Mubtaahij (Dubawi) effectuera sa rentrée. Ce lauréat de l’UAE Derby (Gr2) en 2015 s’est classé deuxième de California Chrome (Lucky Pulpit) dans la Dubai World Cup 2016. Le représentant du cheikh Mohammed bin Khalifa a effectué son retour dans l’écurie de Mike de Kock après trois sorties aux États-Unis et une deuxième place dans les Woodward Stakes (Gr1). California Chrome avait gagné ce même handicap l’année dernière en rendant des tonnes à ses rivaux.  L’élève du haras de l'Hôtellerie emprunte la même route mais il n’est pas California Chrome. Une bonne performance de sa part est quand même attendue en vue d’une participation à la Dubai World Cup.