Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

White Muzzle, le "presque champion" est mort

Courses - International - Élevage / 27.02.2017

White Muzzle, le "presque champion" est mort

White Muzzle (Dancing Brave) s’est endormi pour toujours à la Lex Stud, sur l’île d'Hokkaïdo au Japon. Il avait 27ans. Acheté pour 40.000 guinées par Horse France à Newmarket et confié à Peter Chapple-Hyam, White Muzzle était un champion qui a presque gagné l’Arc de Triomphe et les King George VI and Queen Elizabeth Stakes. Presque, un mot maudit pour ce cheval à l’empreinte classique. À Longchamp, dans un Arc à 23 partants et avec le numéro 23 dans les boîtes, il paraît avoir course gagnée pendant un instant, mais Éric Saint-Martin avait réussi un coup de magicien avec Urban Sea (Miswaki), devenue par la suite la mère de Galileo (Sadler’s Wells) et de Sea the Stars (Cape Cross). À Ascot, il a terminé deuxième d'Opera House (Sadler’s Wells) lors de son premier essai, à 3 ans, alors que la saison suivante, il fut gêné au moment décisif par King’s Theatre (Sadler’s Wells). Les commissaires avaient maintenu l’ordre d’arrivée, en suivant le règlement anglais, mais en France, il aurait hérité de la victoire.

Le palmarès de White Muzzle, un vrai cheval de 2.400m, ne reflète pas son talent. Il avait mérité, au top de sa carrière, un Racing Post rating de 127, et son seul succès de Gr1 fut acquis à Capannelle, dans le Derby Italiano, sous la casaque de son premier propriétaire,  Luciano Gaucci. Ce jour de fin mai 1993, White Muzzle s’était imposé de cinq longueurs avec, à la clé, le record de la course (2’24’’5). Pour les tifosi, White Muzzle est le meilleur gagnant du Derby des trente dernières années. Sa deuxième victoire importante, pour la famille Yoshida, fut le Grand Prix de Deauville.

White Muzzle est presque devenu ensuite un très bon étalon. En 21 saisons, il a produit 961 foals, dont 593 ont gagné. Il a donné le lauréat du St. Leger japonais Asakusa Kings, le gagnant de la Japan Cup Dirt (Gr1) Nihonpiro Ours, Shadow Gate qui s’était imposé dans la Singapore International Cup (Gr1), le champion du Tenno Sho Spring (Gr1) Ingrandire et plein d’autres chevaux de Groupe. Pas mal pour un cheval qui fut presque un champion.