Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Engagements français dans les Guinées : National Defense, Al Wukair, Alrahma, Cavale Dorée et Dame du Roi en chef de file

Courses - International / 08.03.2017

Engagements français dans les Guinées : National Defense, Al Wukair, Alrahma, Cavale Dorée et Dame du Roi en chef de file

Le lauréat du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) National Defense (Invincible Spirit) a eu son premier galop sur le gazon, mardi à Chantilly, et pourrait croiser le chemin de Churchill (Galileo) et de la puissante armada Ballydoyle dans les 2.000 Guinées, samedi 6 mai à Newmarket. Christiane Head-Maarek a dit : « National Defense a passé un excellent hiver. Il a l’air bien, il a pris beaucoup de poids et son poil est magnifique, mais il lui faut un peu de soleil. Le terrain était terrible, très lourd, mais il s’est bien sorti. »

Décision après le Prix Djebel. Le programme de National Defense prévoit une rentrée dans le Prix Djebel (Gr3), le 10 avril à Maisons-Laffitte. Christiane Head-Maarek a expliqué : « Je pense l’avoir à 90 % pour sa rentrée et garder un petit quelque chose pour travailler dessus. Après le Djebel, nous déciderons entre les 2.000 Guinées et la Poule d’Essai des Poulains. Suite à un virus, la saison passée fut un désastre pour beaucoup d’entraîneurs, et mon effectif a été durement touché, mais heureusement National Defense a donné une victoire de Gr1 à l’écurie. Il a aussi été touché par le virus plus tôt dans l’année, comme tous les autres. Il aime galoper librement, sinon il n’arrive pas à trouver son souffle, même si je voudrais bien qu’il se relaxe un peu plus. J’espère que Pierre-Charles Boudot pourra le monter, il le connaît bien et a appris qu’il ne faut se battre avec lui. »

Al Wukair, le choix Fabre. National Defense n’est pas le seul français parmi les 69 engagés aux 2.000 Guinées. André Fabre a choisi Al Wukair (Dream Ahead), l’invaincu représentant d’Al Shaqab Racing qui a remporté le Prix Isonomy (L). Christophe Ferland a engagé Spotify (Redoute’s Choice), invaincu lui aussi et très impressionnant en dernier lieu sur la P.S.F. de Chantilly. Jérôme Reynier est responsable de l’entraînement de Lucky Mistake (Fast Company), acheté (21.000 guinées) aux ventes de chevaux à l’entraînement de Tattersalls.

Ballydoyle, Churchill & Caravaggio. Aidan O’Brien entraîne pas moins de onze candidats. La liste de ses pensionnaires comprend bien sûr les invaincus Churchill et Caravaggio (Scat Daddy) mais aussi deux maidens, Inca Gold et Venezuela, par Galileo.

Un trio pour Freddy Head

Freddy Head a engagé trois pouliches dans les 1.000 Guinées. Alrahma (Shamardal), pas revue depuis sa deuxième place dans le Darley Prix Morny (Gr1) de Lady Aurelia (Scat Daddy), et Ettisaal (Dubawi), plaisante lauréate lors de ses débuts à Maisons-Laffitte, appartiennent au cheikh Hamdan Al Maktoum. La troisième Head est Dame du Roi (Dark Angel), qui a remporté le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) sous les couleurs de Dominique Ades-Hazan et Éric Puerari. André Fabre a engagé Double Lady (Stormy River), qui a déjà découvert le parcours en finissant cinquième des Oh So Sharp Stakes (Gr3). Cavale Dorée (Sunday Break), troisième de la Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1) et lauréate du Prix du Calvados (Gr3), représente l’entraînement de Christophe Ferland.

Senga, 30 ans après Miesque. Pascal Bary, qui a gagné les 1.000 Guinées en 2008 avec Natagora (Divine Light), a tenu la porte ouverte pour Senga (Blame), la représentante de Flaxman Stables Ireland, qui aurait mérité un meilleur classement que sa quatrième place dans le Total Prix Marcel Boussac (Gr1). La casaque Niarchos avait gagné le classique en 1987 avec la championne Miesque (Nureyev).

Wuheida se plaît à Dubaï. Aidan O’Brien est également armé dans les 1.000 Guinées, avec huit pouliches engagées, dont les gagnantes de Gr1 Brave Anna (War Front) et Rhododendron (Galileo). Godolphin a aussi huit représentants, mais sous trois entraîneurs différents. Charles Appleby est le responsable de Wuheida (Dubawi), la lauréate du Total Prix Marcel Boussac. L’entraîneur a déclaré : « La pouliche a passé l’hiver à Dubaï et a pris encore plus de force. Elle ira, comme prévu, directement sur les 1.000 Guinées, sans une course de rentrée. »