Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le mot de la fin : Troll

Autres informations / 10.03.2017

Le mot de la fin : Troll

Le mot de la fin : Troll

Sur Internet, un troll n’est ni petit ni poilu… mais il reste véhément. Le terme désigne des personnes qui lancent de façon souvent agressive des polémiques et des controverses là où il n’y en a pas. Et Ruby Walsh en a marre des trolls…

Il est arrivé au jockey de tomber à la dernière haie, parfois avec des favoris : normal quand on monte en Irlande pour Willie Mullins. Un Irlandais averti en vaut deux : n’énervez jamais Ruby Walsh ! Il a décidé de se venger d’un troll l’accusant d’avoir été payé pour tomber à la dernière haie. Avec son garde du corps, il kidnappe gentiment un troll – en lui faisant quand même un peu peur – et l’embarque dans un pick-up dans la campagne. Ruby demande alors à ce que la voiture parte à 40 mph (mile per hour) et défie son troll : « Vas-y, saute, je te paye pour cela ! » Évidemment, le troll en question n’est pas très motivé, même avec un joli billet… Un "troll trollé" en vaut aussi deux !

Rassurez-vous, Ruby Walsh n’est pas tombé sur la tête : il s’agit d’une vidéo très drôle réalisée avec Paddy Power. Mais le sujet est grave. Il a fait couler pas mal d’encre en Angleterre au mois de janvier. Les jockeys, comme les sportifs et autres célébrités, voient leurs actes commentés sur les réseaux sociaux, parfois très violemment : Tom Scudamore a, par exemple, rapporté que quelqu’un lui avait souhaité de mourir. Certains, présents notamment sur Twitter, ont préféré fermer leur compte plutôt que de subir les humiliations d’inconnus ayant un "œuf" pour photo de profil… L’association des jockeys en Grande-Bretagne a d’ailleurs indiqué qu’elle pensait lancer des poursuites judiciaires, car, pour les jockeys, les attaques ne portent pas que sur leurs performances, mais aussi sur leur intégrité. Et cela peut laisser des traces.

Pour voir la vidéo, cliquez ici : https://youtu.be/XQClFD5hr6I