Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le mot de la fin : Valeur

Autres informations / 23.03.2017

Le mot de la fin : Valeur

Dans une interview accordée cette semaine, Bob Baffert a déclaré concernant son pensionnaire Arrogate (Unbridled’s Song) : « Je crois que ce cheval est la version dirt de Frankel. » Le point commun entre Arrogate et Frankel (Galileo) est la casaque, celle du prince Khalid Abdullah. Mais après ? Cela s’arrête là… Pour le moment !

Niveau rating, Frankel est bien au-dessus d’Arrogate et Bob Baffert a lui-même dit qu’il y avait peu de chance que son cheval égale un jour le rating de Frankel. Il n’y a qu’un domaine où l’américain est au-dessus de l’anglais : le compte en banque. Arrogate, gagnant de trois Grs1, a déjà remporté plus de 11 millions de dollars, contre un peu moins de 3 millions de livres pour Frankel à la fin de sa carrière avec dix victoires de Gr1. S’il remporte la Dubai World Cup ce samedi, Arrogate deviendra le cheval le plus riche de l’histoire, à tout juste 4ans et avec "seulement" quatre Grs1 au compteur.

Les personnes les plus riches du monde sont traditionnellement les plus influentes. Mais la valeur atteint-elle vraiment le nombre de zéros du compte en banque ? Dans les courses, oui, puisque les Grs1 sont traditionnellement les plus dotés. Mais c’est oublier la nouvelle tendance, lancée avec la Dubai World Cup et dont la Pegasus World Cup et l’Everest sont les enfants : les "méga courses". Ces épreuves n’ont pas le prestige d'un classique, par exemple, et peu de monde irait les courir si elles n’offraient pas en compensation une rondelette somme d’argent. Avec le développement de ces courses, il faut désormais se poser cette question : la valeur du compte en banque va-t-elle prendre plus d’importance que la valeur du rating ?