Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DES DAGUETS - Quand Capri finit…

Courses / 03.03.2017

PRIX DES DAGUETS - Quand Capri finit…

PRIX DES DAGUETS

Quand Capri finit…

Capri (Coastal Path) n’a pas manqué ses débuts sur le steeple-chase. La représentante de l’écurie Magnien s’est imposée plaisamment dans le Prix des Daguets pour ses premiers pas sur les gros. Au lâcher des élastiques, personne ne semblait vraiment motivé à aller devant et c’est Dolmina (Voix du Nord) qui a mené, d’abord au galop de chasse, avant que le rythme ne s’accélère progressivement. Capri a toujours été vue dans le groupe de tête et a bien sauté dans l’ensemble. Sur le plat, elle a placé une belle accélération pour se débarrasser de Cistude (Ballingarry), d’abord attentiste et venue sur la ligne de tête entre les deux derniers obstacles. Capri s’impose d’une longueur un quart devant Cistude, Darjeeling Pécos (Racinger) étant troisième à cinq longueurs.

Gagnante facile en dernier lieu sur les haies d’Angers, Capri confirme ses moyens sur le steeple-chase. La pensionnaire de François Nicolle a quelques moyens et son jockey, David Gallon, a expliqué au micro d’Equidia : « Elle le fait très bien. La pouliche s’est montrée un petit peu droitière. Elle sait se gérer et elle était très facile. Le rythme n’était pas très soutenu. Elle sautait tellement bien qu’elle se retrouvait en tête sur ses sauts par moments. À la double barrière, elle a sauté à droite et elle s’est retrouvée un peu loin. Je lui ai laissé une chance de se rééquilibrer et, sur le plat, je lui ai juste donné une claque et elle a bien répondu. »

Une famille de vainqueurs. Élevée par Jean-François Magnien, Capri est une fille de Coastal Path, étalon au haras de Cercy, et de Law (Lute Antique), une jument inédite, déjà mère d’All the Law (Fragrant Mix), lauréate sur les haies d’Enghien et également entraînée par François Nicolle, et de Roy de Cœur (Agent Bleu), triple lauréat en obstacle. Capri est la nièce de Quenza (Ragmar), victorieuse à cinq reprises, y compris dans le Prix Baroud III à Enghien, mère de Campero (Fragrant Mix), vainqueur sur le steeple de Clairefontaine et placé à Auteuil, et de Now (Vidéo Rock), également gagnante par cinq fois, dont une fois sur les haies d’Enghien.

Diesis

Halling

Dance Machine

Coastal Path

Sadler’s Wells

Coraline

Bahamian

CAPRI (F5)

No Lute

Lute Antique

Sweet Annie

Law

Luchiroverte

Hôtesse du Bouille

Kelinda